viole une fillette de 4 ans

Attentat à la pudeur : Un homme de 48 ans viole une fillette de 4 ans

352 vues | Laissez un commentaire

Dans la cour où ils vivent en parfaite intelligence depuis des années dans la commune de Port-Bouët, la confiance s’est installée entre la famille d’Adou David et Kouamé Yao Innocent, un célibataire de 48 ans. Mais fin décembre 2015, le célibataire a commis un acte qui a gâché à tout jamais cette atmosphère fraternelle.

Un soir de la dernière semaine du mois de décembre 2015, aux alentours de 19 heures, Adou David et son voisin de quartier, Kouamé Yao Innocent sont plongés dans une causerie comme ils le font souvent. Assis sur une dalle devant la cour, leur discussion est très animée. Ce jour-là, Adou David, le père de famille avait à ses côtés sa fille A.G., âgée de 4 ans. A peine quelques minutes passées à parler de la mouvance des fêtes de fin d’année, Adou David décide d’aller prendre son bain. Comme sa fille ne voulait pas rentrer avec lui, il la confie à son ami, Kouamé Yao Innocent, le célibataire de 48 ans. Après sa douche et au bout d’une trentaine de minutes, Adou David envoie chercher A.G. pour qu’elle se lave à son tour. C’est Adou Epiphanie Esther, l’aînée de ses filles, 12 ans, qui court chercher sa petite sœur. Elle ne la trouve pas sur la dalle avec Kouamé Innocent comme l’a indiqué par son père. Elle retourne donc à la maison. Son père lui propose d’aller voir dans la maison de ‘‘tonton’’ Innocent. A l’instar de tous les adolescents pleins d’énergie, Epiphanie court dans la chambre du célibataire. Mais la scène sur laquelle elle est tombée n’a rien d’innocent. Torse nu et couché à plat ventre sur le lit, ‘‘tonton’’ Innocent avait les doigts dans le sexe de la fillette de 4 ans, assise devant lui les jambes écartées. La grande sœur de A.G. n’en revient pas. Elle court aussitôt alerter ses parents qui accourent constater les faits. Ils sont tellement vite arrivés que Kouamé Yao Innocent n’a même pas eu le temps de se rhabiller. Il était donc là nu, sa victime aussi. Vu qu’elle saignait, A.G. a été conduite immédiatement à l’hôpital par son père. Innocent, quant à lui, a été expédié au commissariat de police, puis déféré à la Maca. Le vendredi 8 janvier 2016, le célibataire de 48 ans a comparu au Tribunal de 1ère instance du Plateau pour attentat à la pudeur consommé avec violence sur mineure de 4 ans. Il a été reconnu coupable au regard de l’article 355 du code pénal et condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme et une amende de 50.000 Fcfa. Il devra aussi payer à la demande du père de la victime, la somme de 300.000 Fcfa à titre de dommage et intérêt. Innocent n’était donc pas innocent.

Ange TIEMOKO

Source : La Tribune Ivoirienne

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: un député concède 10% de son salaire aux économiquement faibles

• Côte d’Ivoire/International/ Mondiaux d’athlétisme : Usain Bolt détrôné à son dernier 100 m

• Un Ivoirien connecte un village isolé à Internet… grâce à la lumière !

• Séguéla : Bac 2017 / Un élève apprend son admission en prison

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat

• Un ancien joueur du Parma Calcio (Italie) avoue avoir tué sa mère et sa sœur

• Côte d’Ivoire: M’Bahiakro, cinq candidats au baccalauréat condamnés à deux mois de prison ferme

• Côte d’Ivoire: la justice condamne un élève à 2 mois de prison pour fraude à l’examen du baccalauréat

• Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *