CONCERT-MAGIC-SYSTEM-7AOUT-0039

20 ans de Magic System: communion entre les mélomanes ivoiriens et les ‘’Gaou’’ d’Anoumabo

| Laissez un commentaire

Les mélomanes ivoiriens ont prouvé leur attachement au groupe musical Magic System qui a donné trois concerts successifs à Abidjan pendant le long week-end de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire pour marquer le départ d’une tournée africaine dans le cadre de la célébration des 20 ans de carrière de ce groupe issu du village précaire d’Anoumabo (Commune de Marcory au Sud d’Abidjan), a constaté APA sur place dans la capitale économique du pays.

Créé en 1997, le groupe composé de A’Salfo, Goudé, Manadja et Tino a connu la consécration deux ans plus tard avec son tube «Premier Gaou» qui continue d’être réclamé par les mélomanes. A l’heure de la célébration de ses 20 ans, Magic System comptabilise trois disques de platine, 16 d’or et plusieurs concerts dans des stades et salles mythiques à travers le monde.

Il s’agit par exemple de l’Olympia à Paris, de l’Apollo à New York et du Louvre en France où ce groupe a fêté la récente victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle française. Magic System a également à son actif plusieurs projets sociaux (écoles, hôpitaux, dons…) à travers le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

Deux concerts (samedi et dimanche) pour les ‘’VIP’’ et un concert populaire (lundi) au Palais de la culture de Treichville, au Sud Abidjan ont constitué le top départ de cette célébration des 20 ans de carrière de Magic System.

Les garçons d’Anoumabo ont clôturé ce lancement, lundi soir, au Palais de la culture de Treichville par un concert populaire qui a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont celles du Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafory Soro et du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama.

A cette occasion, le lead vocal A’Salfo et ses amis ont filé successivement pendant plus de 2 heures, 24 chansons à succès de leur riche discographie avec parfois des messages de sensibilisation sur la réconciliation nationale, la cohésion sociale et le changement climatique.
‘’Le changement climatique est une réalité. Changeons de comportements sinon un jour l’eau va manquer’’ a lancé A’Salfo entre deux chansons.

Poursuivant, il a eu une pensée pour tous ceux qui sont en exil. ‘’Ce soir, nous avons une pensée pour tous ceux qui sont en exil. Ils nous ont aussi soutenus, mais ce soir, ils ne sont pas là pour fêter avec nous’’, a regretté A’Salfo.

‘’On peut partir d’Anoumabo (quartier précaire) et finir aux II Plateaux (quartier résidentiel). Mais, on doit se souvenir d’Anoumabo’’, a encore poursuivi A’Salfo en direction de la jeunesse à qui il a demandé de ‘’ne jamais baisser les bras’’.

Auparavant, dans un grand hôtel d’Abidjan, où les deux concerts ‘’VIP’’ ont été donnés, Salif Traoré dit A’Salfo et ses camarades ont lancé la danse dite «danse de la première dame ivoirienne Dominique Ouattara».

«Tout le monde en position de la danse de la première dame», a lancé samedi A’Salfo, leader du groupe lors de cette soirée qui a enregistré la présence de l’épouse du chef de l’État, Alassane Ouattara. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et des membres de son gouvernement ainsi que plusieurs personnalités étaient également présents.

A cette invitation d’A’Salfo et ses camarades, le public, comme un seul homme, a mimé les pas de danse esquissés par Mme Ouattara à cette occasion. Les magiciens ont gratifié le public de plusieurs tubes à succès.

‘’Vous avez vu l’affluence. On a essayé de donner le meilleur de nous-mêmes pour montrer ce que nous avons appris ces 20 dernières années. On a communié avec le public. On n’attendait pas mieux pour parler à ce public, chanter avec lui et il a répondu présent sur les trois jours’’, se félicite A’Salfo dans un entretien à APA.

Pour lui, ‘’tout artiste souhaite la fidélité avec ses fans et de rester constant avec ses fans’’. ‘’ Nous sommes heureux et contents. Nous ne regrettons pas d’avoir commencé la tournée des 20 ans par Abidjan parce que c’est chez nous et les gens ont prouvé leur attachement au groupe Magic system’’, ajoute-t-il avec fierté.

‘’Les Ivoiriens ont montré encore toute leur sympathie et on ne peut que leur dire merci. C’est inqualifiable d’avoir, 20 ans après, autant de succès auprès de son public. Le peuple ivoirien nous a montré qu’il nous porte vraiment dans son cœur et ça c’est vraiment fort’’ a insisté le lead vocal de Magic System.

Après Abidjan, le groupe musical mettra le cap sur la capitale malienne, Bamako les 6 et 7 octobre 2017 pour la suite de la tournée. ‘’Nous allons faire une pause parce qu’on n’a pas eu de repos depuis lors. On va attaquer la tournée africaine à partir de début octobre. Les 6 et 7 octobre à Bamako et par la suite Niamey, Cotonou, Lomé, Ouagadougou, Conakry….’’ a conclu A’Salfo.

 

SOURCE : APA

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *