aliment

7 aliments à ne pas manger avec la peau

| Laissez un commentaire

LA POMME DE TERRE

Avec ou sans la peau ? Cette question fait souvent débat en ce qui concerne la consommation de la pomme de terre. En y regardant de près, mieux vaut renoncer à la peau de cet aliment : « La pomme de terre est traitée avec 15 à 20 pesticides avant d’arriver dans notre assiette », révèle Valérie Méry-Mandeville, diététicienne et nutritionniste. Mais les pesticides ne sont pas le seul problème : « La peau de la pomme de terre peut contenir des molécules naturelles toxiques (la solanine et la chaconine,ndlr) surtout au niveau des tâches vertes qu’elle présente parfois », précise Valérie Méry-Mandeville. Le conseil de la diététicienne pour bien éplucher : « Pour éplucher un aliment, choisir un économe plutôt qu’un couteau. L’épluchure sera ainsi assez fine et on conservera donc l’essentiel des vitamines situées juste sous la peau. »

LA CAROTTE

La peau des carottes peut être riche en nitrates. Il est donc préférable de les éplucher ou de les brosser, surtout si elles ne sont pas issues de l’agriculture biologique. Si ce sont des carottes nouvelles : « Les acheter bio et simplement les gratter, car leur peau est encore plus riche en vitamines que les autres carottes. Elles sont donc très intéressantes à consommer », conseille Valérie Méry-Mandeville. En effet, la peau des fruits et légumes est l’endroit le plus riche en vitamines, en antioxydants et en fibres. Pour les fruits et légumes bio : « Il n’est pas toujours nécessaire de les éplucher, car leur culture fait appel à moins de pesticides mais il faut quand même bien les laver. En effet, la terre qui les recouvre peut contenir des bactéries, comme la listeria », avertit la diététicienne.

LA TOMATE

Si on a les intestins fragiles : les composés de la peau et son acidité peuvent irriter la muqueuse du tube digestif. « C’est notamment à cause de la cellulose qu’elle contient, une grosse molécule difficile à dégrader, que la peau de la tomate peut compliquer la digestion », précise Valérie Méry-Mandeville. Comment l’éplucher : Ebouillanter la tomate permet de la peler facilement.

LA POMME

Quel délice de croquer à pleines dents dans une belle pomme ! Mais attention, ce fruit peut contenir jusqu’à 20 pesticides différents, selon la diététicienne. Il est donc conseillé de l’éplucher pour ne pas les absorber. « Et c’est dommage, car la pectine, une molécule intéressante pour la satiété, n’est présente que dans la peau de la pomme », déplore Valérie Méry-Mandeville. Le conseil de la diététicienne : « Privilégiez les pommes bio et lavez-les bien avant de les consommer. »

Comment ? « Comme pour tous les fruits et légumes : à l’eau froide, en les frottant pour les débarasser des traitements chimiques, bactéries, champignons, traces de déjections animales, micro-organismes ou traces de terre. Les essuyer pour éliminer ces indésirables encore plus efficacement, et les consommer rapidement après lavage pour éviter le développement de moisissures », décrit Valérie Mery-Mandeville.

LE RAISIN

Tout comme celle de la tomate, la peau du raisin est souvent difficile à digérer pour les personnes qui ont les intestins fragiles. En cause, « les fibres dures qu’elle contient » souligne Valérie Méry-Mandeville. Une raison supplémentaire pour éplucher le raisin : « Il contient de nombreux pesticides. »

LA CERISE

Pas facile d’éplucher les cerises et pourtant… « elles contiennent une large dose de pesticides, d’autant plus si elles viennent d’Espagne, où les fruits et légumes sont beaucoup plus traités qu’en France » prévient Valérie Méry-Mandeville. La solution ? Les consommer françaises, et bio de préférence.

LA PÊCHE

Que ce soit par goût ou par obligation, nombreuses sont les personnes qui pèlent les pêches. En effet, la peau de pêche fait partie des peaux de fruits qui peuvent générer des allergies, nous apprend Valérie Méry-Mandeville. Et si la pêche n’est pas bio : « Il vaut mieux l’éplucher, car sa peau contient alors de nombreux pesticides », met en garde la diététicienne. Merci à Valérie Mery-Mandeville, diététicienne et nutritionniste à Castries (Hérault).

Source:msn.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Comment se préparer pour les fêtes de fin d’année ?

• Pour bien dormir, vaincre le stress et la fatigue

• Remèdes anti-mouches !

• Le zeste de citron une mine de bienfaits

• Les extensions de cils peuvent-ils endommager vos yeux?

• Pourquoi ce besoin d’étaler sa vie sur Internet ?

• SOS cancer de la prostate

• La magie du miel !

• Tout sur l’Iphone X

• Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *