presse libre-0009

Affoussiata Bamba-Lamine : Voici pourquoi, le directeur de l’Information de la RTI a été suspendu

| Laissez un commentaire

La journée mondiale de la liberté de la presse a été célébrée le mardi 03 mai 2016 par les journalistes de Côte d’Ivoire sur le terrain de football cour de la Radiotélévision ivoirienne (Rti) d’Abidjan-Cocody en présence de Me Affoussiata Bamba-Lamine, ministre de la Communication.

‘’L’accès à l’information : c’est votre droit’’ tel a été le thème de cette 23ème journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le ministre de la Communication a révélé que Koné Lacina a été suspendu de ses fonctions de directeur de l’Information de la Rti par sa hiérarchie pour avoir refusé de réaliser un plateau lors de l’attaque de Grand-Bassam le dimanche 13 mars 2016. Toute chose que lui avait demandée expressément son directeur général. Elle s’est, outre, réjouie que la liberté de la presse est une réalité en Côte d’Ivoire parce qu’il y a des avancées notables. Puis, elle a expliqué qu’un journaliste arrêté ou interpelé dans le cadre de l’exercice de son métier est une atteinte à la liberté de la presse mais en dehors de cet exercice, c’est un délit de droit commun. Affoussiata Bamba-Lamine s’est appesantie sur l’application de la convention collective qui, selon elle, est liée à l’aide octroyée par l’Etat (800 millions de francs). Elle a souligné qu’elle attend que les journalistes dont les entreprises ne les paient pas à la convention collective d’aller la saisir afin qu’elle prenne les décisions qui s’imposent pour régler la question. Concernant la journée mondiale, elle a dit que c’est un moment de marquer un arrêt pour réfléchir et jeter un regard dans le rétroviseur pour voir le chemin parcouru. La ministre a félicité les journalistes pour le travail qu’ils abattent chaque pour encrer la démocratie en Côte d’Ivoire. Puis, elle a ajouté que quand les journalistes sont libres dans l’exercice de leurs fonctions, ils savent s’autoréguler et s’auto-sanctionner. Cependant, elle a exhorté les journalistes à faire la promotion des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) pour les 15 prochaines années.

Avant elle, c’est Guillaume Gbato, secrétaire général du Syndicat national des personnels de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synappci) qui, nom des organisations professionnelles et syndicales, a dressé un tableau peu reluisant de la presse en Côte d’Ivoire et relevé les entraves auxquelles le ministre a donné réponses. Il s’agit notamment de l’affaire Koné Lacinan de la Rti et autres journalistes interpellés. En revanche, il a demandé que la ministre donne des instructions fermes pour que les entreprises de presse paient à la convention collective aux journalistes parce que l’aide de l’Etat ne bénéficie à quelques individus et non aux journalistes. Pour lui, la presse en Côte d’Ivoire n’a pas colonne vertébrale. Il a souligné que la journée mondiale de la liberté de la presse permet de faire le bilan du chemin parcouru pour mieux avancer. A ce titre, il a regretté qu’il n’y a pas eu d’avancées notables en 2015. Il a déploré que la Télévision ivoirienne sera scindée en deux parties (diffusion et production) et ses agents ne savent comment les choses vont se passer.
Quant à Yao Ydo, Représentant résident de l’Unesco en Côte d’Ivoire, il a dit le soutien de sa directrice Irina Bokova à la presse ivoirienne.
Avant les allocutions, les journalistes ont effectué une marche allant de la Rti pour le carrefour de la cité des Arts en passant par le collège Mermoz pour revenir à leur point de départ.

M. Ouattara

Source : apa

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *