africaforum

AFRICA AGRI FORUM 2016 : l’ANSUT annonce le lancement du projet eAgriculture

| Laissez un commentaire

Sollicité pour animer un panel dans le cadre des assises de l’édition 2016 de l’AFRICA AGRI FORUM, le Directeur Général de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications (ANSUT), Euloge SORO-KIPEYA a annoncé le lancement du projet eAgriculture en Côte d’Ivoire.

Invité à se prononcer sur le thème : Lancement du programme eAgriculture en 2017 : quels apports des intégrateurs de solutions ?, Euloge SORO-KIPEYA a saisi l’occasion de ce panel pour Partager avec les intégrateurs de solutions des éléments sur la mise en œuvre du programme eAgriculture; Recueillir les retours d’expérience des intégrateurs quant à l’éventail de services qu’ils proposent afin d’affiner le cahier des charges; et enfin Permettre aux intégrateurs de solutions de se faire une idée des attentes du programme et d’en évaluer l’adéquation au regard de leur portefeuille de solutions.

Le projet « eAgriculture » met en place une infrastructure technologique moderne en vue de rendre le secteur agricole ivoirien plus performant, compétitif (rapport coût et qualité) et rentable sur le long terme au niveau national, sous régional et international. Il a pour vocation de développer, de moderniser et de permettre une bonne gouvernance du secteur agricole par le moyen des TIC, a en outre expliqué Euloge SORO-KIPEYA.

A la suite du DG de l’ANSUT, Boundy Mahamoudy, Directeur de développement des Services à l’ANSUT, a indiqué que le projet eAgriculture pour son lancement a besoin de prendre en compte les « best pratics » réalisées sous d’autres cieux, et tenir compte du fruit des expériences déjà réalisées ailleurs.

A travers le projet eAgriculture, plusieurs types de services seront offerts notamment les Services d’informations et de conseil, Prévision météo, Information sur les denrées, Optimisation des rendements. Sur le plan financier, il favorisera les Transactions électroniques des agréments, certifications, bon de livraison, etc. Sur la question liée aux récoltes de données de terrain et analyse statistiques, le projet permettra la Traçabilité, la Surveillance et collecte de données, l’Accès et analyse de données. Au niveau de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, seront pris en compte la Place de marché, la Mise en relation producteurs et fournisseurs d’intrants, la Gestion du transport et le Stockage des denrées.

Les principaux bénéficiaires du projet restent le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère des Eaux et Forêts, l’ANADER, le CNA, le CNRA, l’OCPV, le BNETD, ainsi que tous les acteurs du monde agricole et tous les acteurs du secteur des TIC.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *