AfricanDream

AFRICAN DREAM à Paris: Sidi Touré manœuvre pour le retour des compétences ivoiriennes en Côte d’Ivoire

151 vues | Laissez un commentaire

La rencontre annuelle du recrutement et de l’entrepreneuriat pour la diaspora africaine – African Dream a eu lieu, du 24 au 26 mars 2017, à Paris. Plusieurs panels ont été animés en vue de donner une réponse adéquate à la problématique du retour au pays des Ivoiriens et Africains de la diaspora.
C’est cet objectif que vise le forum African DREAM ( African Diaspora’s recruitment enterpreneurship annual meeting ) initié par MZK GROUP et le cabinet de recrutement EMPOWER Talents And Careers. Le forum a été ouvert par un panel animé par le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique Sidi Tiémoko Touré et du représentant du Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, M. Issiaka Konaté, Directeur des Ivoiriens de l’Extérieur. Les échanges ont gravité autour des « politiques de gestion de la Diaspora : Quels impacts ? Quelles efficacités ? ». Pour le ministre Sidi Touré, le gouvernement œuvre pour un environnement entrepreneurial favorable aux investisseurs, surtout pour le retour des « cerveaux » au pays. A cet effet, le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, les missions diplomatiques et consulaires s’emploient à répertorier les différents profils.
Pour faciliter le retour de compétences ivoiriennes au pays, le ministre a fait mention de la convention cadre entre l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) et l’Agence Emploi Jeunes. Un dispositif attractif et adapté aux besoins des Ivoiriens vivant en France, mis en œuvre dans le cadre du Programme d’Aide à la Réinsertion en Côte d’Ivoire (PARCI). Ce programme d’insertion concerne uniquement les jeunes Ivoiriens vivant en France ayant manifesté le désir de revenir en Côte d’Ivoire.
Dans le cadre de ce dispositif, l’OFII accompagne les candidats au retour en leur proposant , en fonction de leur situation sociale, individuelle et/ou familiale, un parcours de réinsertion leur permettant de bénéficier d’aides matérielles et financières pour se réinsérer, socialement et économiquement.
Pour l’année 2016, ce sont 16 jeunes qui ont été accompagnés et financés par l’OFII pour un montant de 91 165 € soit environ 60 millions de F CFA en appui technique et subventions de projets.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Un comité de prévention des crises en milieu scolaire créé à Agnibilékrou

• Côte d’Ivoire/ Les enseignants de Téhini exhortés à achever les programmes scolaires

• Côte d’Ivoire/ Bruno Koné récompense les meilleurs élèves de la région de la Bagoué

• Côte d’Ivoire: Frais «Officieux» aux inscriptions, un collectif des parents d’élèves à Kandia, «A quoi sert cet argent ? Où va-t-il ?»

• La « guerre » Erdogan-Fetulah Gûlen se déporte en Côte d’Ivoire: Une ex-école turque menacée de fermeture, les parents d’élèves sur le pied de guerre

• La Fondation SIFCA inaugure deux cantines scolaires à Péguékaha et Fodiolokaha (au nord du pays)

• BTS 2017 : Pourquoi les résultats ne sont pas tombés, lundi

• Côte d’Ivoire : Face à la crise des frais d’inscriptions, réaction attendue du ministère, la FESCI donne un ultimatum

• Côte d’Ivoire : les étudiants invités à renoncer aux revendications « violentes »

• Crise de l’école ivoirienne : Le président de l’Eglise protestante méthodiste appelle les étudiants à la retenue




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *