BONOUA-MD1

Autonomisation de la femme : Mariatou Koné ouvre la maison digitale de Bonoua

114 vues | Laissez un commentaire

Les femmes entrepreneurs vulnérables de Bonoua viennent de bénéficier) d’une ‘’maison digitale’’, logée dans l’enceinte de l’Institut de Formation et d’Education Féminine (IFEF) de ladite localité.

Une salle baptisée du nom de feu le Ministre Mathieu Vangah Ekra, grand-homme d’Etat et fils de la région, qui permettra d’initier les femmes aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité a procédé à l’inauguration de la salle et au lancement du programme maison digitales en présence en présence des autorités administratives, religieuses, coutumières et de plusieurs d’associations de femmes réunies au sein de la fédération.

La ‘’maison digitale’’ est un espace de formation dédié aux femmes vulnérables. Elles y sont formées à l’alphabétisation, à l’initiation aux nouvelles technologies de l’Information puis à l’éducation financière.

Ce projet novateur vise à contribuer à l’autonomisation des femmes, à favoriser leur insertion professionnelle et à promouvoir leur inclusion numérique à travers des outils et contenus numériques adaptés.

La maison digitale de Bonoua est dotée d’une dizaine de tablettes numériques et de plusieurs ordinateurs et accessoires offerts par la fondation ORANGE Côte d’Ivoire, partenaire du Ministère dans le cadre de ce programme et représentée par sa secrétaire générale Madame Claudine KOUADIO qui a présenté les axes d’intervention et la volonté de son institution à œuvrer aux cotés du gouvernement pour l’autonomisation, la solidarité et la cohésion sociale.

Reconnaissantes au Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité et à la fondation Côte d’Ivoire, les heureuses bénéficiaires par la voix de Mossou Colette n’ont pas manqué d’exprimer leurs remerciements : « Nous tenons à dire vivement merci au Ministère et à la fondation. Que peut-on faire aujourd’hui sans être familiarisé à l’outil informatique ? Ouvrir une maison digitale pour l’émergence des femmes de Bonoua, c’est fermer plusieurs portes de la pauvreté » a-t-elle déclaré.

Peu avant, le premier magistrat de la commune de Bonoua,M Johnwan TEKE Norbert, souhaitant la bienvenue à la Ministre ,lui a rendu un vibrant hommage pour toutes ses actions en faveur de la paix , de la cohésion sociale et de l’autonomisation des femmes ;rappelant son précédent passage à Bonoua le 15 Novembre 2014 à l’occasion de la journée nationale de la Paix.

La Ministre Mariatou Koné a saisi cette occasion pour inviter les bénéficiaires à s’approprier ce projet : « A toutes les femmes qui hésitent encore à s’inscrire, je vous exhorte à le faire maintenant. Nous avons de nombreux défis à relever ensemble. De nos jours, l’analphabète n’est plus celui qui ne sait ni lire ni écrire mais bien celui qui ne comprend pas le langage informatique, encore moins ne sait utiliser l’outil informatique. » A-t-elle expliqué.

SOURCE :Ministères

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Colonie de vacances: la mairie du plateau offre un voyage à 180 enfants de la commune

• Coopération: Ouverture de l’atelier de formation sur le commerce international des services organisé par la commission de la CEDEAO, en collaboration avec la GIZ

• Grève à l’université de Daloa: Après plus d’un mois, les cours reprennent ce lundi

• Lutte contre le chômage des jeunes : 600 emplois créés à fin juillet 2017 grâce au ‘’Programme Pousse-Pousse Lipton’’

• BTS 2017 : 49.943 candidats affrontent aujourd’hui, les épreuves écrites

• Le ministre Touré Mamadou prône la solidarité et l’union au RDR pour un RHDP fort

• Congrès du RDR: Kandia Camara invite les femmes à prendre une part active

• Délivrance du Permis de conduire : Le ministre des Transports face au désordre

• Consommation et vente de drogues en 2012 et 2014 : 6 mille consommateurs d’héroïne et de cocaïne répertoriés à Abidjan

• Athlétisme : avant son retour en Côte d’Ivoire / Le message de Ta Lou aux institutions




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *