lehady-sogl

Bénin / Centre de formation professionnelle et technologique sino-africain au Bénin : Le maire Léhady Soglo lance le projet

187 vues | Laissez un commentaire

Sur invitation du président du groupe Cerco et de ses partenaires chinois, le maire Léhady Vinagnon Soglo, en sa qualité de la première autorité de la ville de Cotonou, a présidé le lancement officiel du Centre de formation professionnelle et technologique sino-africain au Bénin. C’était hier mardi au cours d’une cérémonie riche en couleurs qui s’est déroulée au siège du groupe Cerco à Cotonou en présence de plusieurs personnalités.

Ce centre qui assurera désormais une formation qualifiante dans les domaines des nouvelles technologies en informatiques et réseaux tant aux étudiants béninois qu’africains pendant une durée de trois ans, est le fruit de la coopération décentralisée et prometteuse entre la ville de Cotonou au Bénin et celle de Ningbo en Chine. Dans sa quête permanente d’une vie meilleure au profit des populations, la Municipalité de Cotonou se réjouit de contribuer au développement du secteur de la formation professionnelle et technologique à travers son appui à ce Centre. C’est pourquoi, la ville de Cotonou, à travers sa première autorité Léhady Vinagnon Soglo, tient à apprécier à sa juste valeur cette convention novatrice qui lie le groupe Cerco du Bénin à l’Université polytechnique de Ningbo en Chine. La Municipalité de Cotonou se dit particulièrement satisfaite de la mission assignée à ce centre de formation qui allie nouvelles technologies et développement. Une mission qui s’inscrit parfaitement dans la droite ligne de l’option de la Municipalité de faire de Cotonou une ville intelligente et connectée au réseau mondial avec l’utilisation des énergies renouvelables, la protection de l’environnement et la promotion des objectifs de développement durable.Les étudiants qui sortiront de ce centre se consacreront dans divers secteurs d’activités telles que la fabrication d’ordinateurs, la construction et maintenance de systèmes de réseau informatiques, la gestion de la sécurité, les services de création de site web et le développement d’applications logicielles.Le Mairie de Cotonou entend donc apporter tout son soutien à la mise en œuvre de ce projet.

Le promoteur du groupe CercoAlain Capo-Chichi et le Vice-président de l’Université polytechnique de Ningbo n’ont pas manqué d’exprimer leurs gratitudes et satisfactions au N°1 de Cotonou pour sa contribution remarquable dans la concrétisation de cette initiative. Pour eux, la coopération entre Cotonou et Ningbo va s’améliorer davantage et apportera de nouvelles contributions pour la croissance et le développement de leur économie.

L’autre temps fort ayant marqué cette cérémonie est la signature de la convention de partenariat pour la mise en place et le fonctionnement dudit centre.

A noter qu’outre le Maire Léhady Soglo, la délégation municipale était aussi composée du troisième adjoint Isaac Ahivodji et du directeur adjoint de cabinet Joël Godonou.

Source:news.acotonou.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Lancement des ‘’Maisons digitales’’ pour l’autonomisation de la femme en Côte d’Ivoire

• Le ministère du Commerce dément toute présence de riz « plastique » en Côte d’Ivoire

• Assemblée nationale, Des enseignants-chercheurs chômeurs manifestent

• Côte d’Ivoire/ Les anciens du Lycée d’Agboville équipent leur ex-établissement

• Côte d’Ivoire/ L’importance de l’information pour une bonne insertion socioprofessionnelle expliquée aux élèves de Prikro

• Côte d’Ivoire/International/ De nouvelles réformes organisationnelles annoncées pour la Région africaine de l’OMS

• Côte d’Ivoire/International/ La 85e Conférence annuelle de l’IFA veut garantir la sécurité alimentaire mondiale

• Côte d’Ivoire/Filière coton : la vente des intrants dénoncée à Boundiali

• Côte d’Ivoire/ Six postes à pourvoir à la Fondation ICI (Communiqué)

• Côte d’Ivoire / Des acteurs équipés pour la sensibilisation sur la conservation du parc Taï à Soubré




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *