L`événement Précis

Benin/Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle: Le recrutement des vacataires suspendu

| Laissez un commentaire

Le gouvernement, à travers le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Lucien Kokou, engage l’assainissement du secteur de l’éducation. Le volet de son intervention à l’orée de ces vacances est la catégorie des enseignants vacataires. Par note de service N°655 en date du 13 juillet 2017, il interdit tout recrutement de cette frange d’enseignants à la rentrée scolaire 2017-2018 prochaine dans les lycées et collèges publics. Une décision qui vient sans doute annoncer les couleurs de la détermination du gouvernement à mettre des formateurs de qualité et qualifiés à la disposition des apprenants. Rappelons que l’objectif visé par l’initiative de recrutement, il y a quelques années et très louable en son temps, était de combler, dans une certaine mesure, le gap d’enseignants dans les collèges publics. La question à se poser, est de savoir si le gouvernement sera effectivement en mesure de combler le déficit d’enseignants, même s’il envisage de nouvelles mesures de recrutement.

 

SOURCE : L`événement Précis

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Guinée: un étudiant ivoirien tué lors des récentes manifestations

• Education nationale: Les instituteurs stagiaires grognent

• Burkina Faso: Six étudiants blessés dans des heurts à l’université de Ouagadougou

• Centrafrique /L’inspecteur académique de Bangui projette la règlementation de vente des articles divers dans les écoles

• Gabon/Dérives des élèves : Le ministère cherche la parade

• Sénégal/Enseignement supérieur : Vers la réforme de l’Office national du Bac

• Togo/L’Université de Lomé dans l’air du temps, s’affirme de plus en plus moderne

• Nigeria/ Un fou attaque une école et taillade trois enfants à la machette

• Burkina Faso: Manifestation d’étudiants devant l’Université contre la présence de Macron

• USA: Des étudiants originaires de Côte-d’Ivoire bientôt renvoyés des universités (Diaby Seydou accusé)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *