SAM_2464

Bouaké/ Université Alassane OUATTARA : 30 doctorants formés à l’évaluation de projet

114 vues | Laissez un commentaire

Dans le cadre de la décentralisation de ses formations, l’Initiative Ivoirienne pour l’Evaluation (2IEval) a organisé le samedi 08 juillet 2017, à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, un atelier de formation à l’endroit de 30 doctorants sur le thème : « Evaluation de projet : de la théorie à la pratique ». Cet atelier s’inscrit dans la série des formations initiées à l’intention du Groupe Thématique des Evaluateurs émergents (GT-Ee).

L’objectif visé est de renforcer les capacités des doctorants afin de les outiller sur les procédures et techniques de conduite des évaluations des projets. Les participants ont, à cet effet, été formés entre autres à la maîtrise des concepts de base (typologie d’évaluation et analyse des critères d’évaluation) et la conduite d’une mission d’évaluation (élaboration de TDR, rapport de démarrage, rapport d’évaluation).

L’atelier a débuté par les allocutions du Professeur Pélagie THÉOUA-N’DRI, Vice-présidente, représentant le Président de l’Université Alassane Ouattara (UAO) le Professeur Lazare POAME et de M. Samuel KOUAKOU, Expert en évaluation, Président de 2IEval et par ailleurs Vice-Président de l’Association Africaine de l’Evaluation (AfrEA).
Mme la Vice-Présidente de l’Université Alassane OUATTARA a salué la tenue de cet atelier qui s’inscrit dans la culture de l’excellence prônée par le Président de l’Université Alassane Ouattara le Professeur Lazare POAME.
En outre, cet atelier contribuera à accroitre le nombre d’Expert en évaluation et faciliter l’insertion socioprofessionnelle des doctorants. Aussi, a-t-elle recommandé aux participants de s’approprier les outils d’évaluation vu les nombreuses opportunités d’emploi qui s’offrent aux évaluateurs de projet.

Quant au Président de 2IEval, il a remercié le Professeur Lazare POAME Président de l’Université Alassane Ouattara pour avoir permis que cette activité de promotion de l’évaluation de projet se déroule au sein de son Institution. Il a souligné que sa structure souhaitait contribuer à l’atteinte de l’émergence à l’horizon 2020, qui ne saurait être réalisée sans une formation universitaire de qualité et adaptée aux besoins de l’emploi.

Cet atelier est réalisé dans le cadre du projet ‘’Peer to Peer’’ financé par EvalPartners (initiative internationale en charge de la promotion de l’évaluation) et sous la supervision technique de l’IOCE (Organisation Internationale pour la Coopération en Evaluation). Ce projet international est conduit en Côte d’Ivoire par 2IEval, au Sénégal par la Société Sénégalaise d’Evaluation (SenEval), et au Canada par la Société Québécoise d’Evaluation de Programme (SQEP).
Le présent atelier, qui est le troisième au cours de l’année 2017, fait suite à ceux organisés au mois d’avril à l’UFR de Criminologie de l’Université d’Abidjan et au mois de juin au Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES) à Abidjan.
Les participants interrogés ont exprimé toute leur satisfaction pour avoir pris part à cet important atelier et promis de faire bon usage des connaissances acquises.
L’atelier s’est achevé par la remise des attestations de participation.

SOURCE : Université Alassane Ouattara 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• VIIIe Jeux de la Francophonie : Edima Nguessan Emmanuel appelle les jeunes de Côte d’Ivoire à la mobilisation

• VIIIes jeux de la Francophonie / Finale du relais 4x100m (H et D) : 2 médailles d’or pour la Côte d’Ivoire

• Côte d’Ivoire : Nouvelle réforme du système éducatif pour la rentrée 2017-2018

• Les nouveaux de Bus de la Sotra sont là : Le  » bôrô d’enjaillement  » a repris aussi

• Côte d’Ivoire / Le DREN de San Pedro juge les résultats des examens scolaires acceptables

• À seulement 14 ans le jeune GONDO MARDOCHE EBENEZER obtient le Bac !

• Concours de recrutement des instituteurs adjoints: Pourquoi les résultats coincent

• Côte d’Ivoire: Enseignement technique et formation professionnelle, la rentrée académique 2017-2018 fixée au 11 septembre

• Côte d’Ivoire/Un responsable de lycée impute les échecs aux examens à Séguéla au déficit d’enseignants

• Côte d’Ivoire/ Baccalauréat 2017 : 38, 88% de taux de réussite à la DRENETPF de Bouaflé




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *