GRA

Burkina Faso: Un enseignant enceinte 5 filles de la même classe à Mangodara

76 vues | Laissez un commentaire

Un enseignant a enceinté, au cours de l’année scolaire écoulée, cinq filles  de la même classe à Mangodara, localité située à 414 km à l’ouest de Ouagadougou, a rapporté la presse locale.

L’annonce a été faite par le chef du village de Mangodara, Zoumana Ouattara, lors d’une caravane de presse, dans la région des Cascades, sur le changement de comportement en matière de mariage d’enfants, de la planification familiale, des grossesses  précoces et non désirées en milieu scolaire et l’autonomisation des femmes et des filles.

Il a affirmé être entré en colère à la découverte de cette histoire, à telle enseigne qu’il a voulu chasser l’enseignant du village, mais a dû se résigner « l’erreur étant aussi humaine » tout en le mettant en garde contre une quelconque récidive.

Le phénomène des grossesses  précoces et non désirées et celui des grossesses en milieu scolaire est très répandu dans la région des cascades, a-t-il déploré.

«Ma fille même était dans cette situation. Elle est tombée enceinte  à 15 ans et en son temps j’ai voulu la marier de force et c’est une femme du village qui m’a conseillé de ne pas le faire. Et je l’ai laissée continuer ses études », a confié le chef Zoumana Ouattara.

« Comment pouvez-vous comprendre qu’un enseignant qui est supposé inculquer le savoir aux élèves, soit celui qui abuse de ces filles  ignorantes et naïves en les enceintant ? », s’est-il interrogé, regrettant que la plus part des auteurs des grossesses des jeunes filles  soient leurs enseignants.

Il a recommandé que l’on châtie « sur la place publique les filles  qui se laissent enceinter de façon précoce pour que cela serve de leçon aux autres filles ».

 

SOURCE : koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Chloé Tossem, meilleure bachelière de France avec 21,289 de moyenne

• Togo/UL-Notre Université change!

• Togo – Vers une rentrée académique 2017-2018 mouvementée ?

• Les Universités Sociales du Togo démontent la loi sur les communes

• Côte d’Ivoire/ Les cotisations du COGES du lycée HKB de Sinfra passe désormais à 4000 FCFA

• Corruption au Niger : Près de 5 milliards de FCFA versés par an à des enseignants « fictifs »

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Togo: Résultats du BEPC, 72.148 admis

• Sassou N’guesso parrain du 30è anniversaire l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer d’Abidjan

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *