6f43ae2dc2527a8e655841b1865b8c65_L

Buyo: Un étudiant trouve la mort après s’être fait un lavement

75 vues | Laissez un commentaire

Un cas de mort bizarre s’est produit à Buyo. Et la victime de cette mort qui suscite tant de commentaires, se nomme Gbli Antoine, un étudiant.

En effet, nos sources soutiennent que l’étudiant souffre depuis un moment, d’un mal de ventre. Un mal qui, curieusement, résiste à tous les soins administrés par la médecine moderne. Cette situation contraint le jeune homme à s’éloigner, le plus souvent, des amphis, à Abidjan, pour se rendre à Dapéhoua, son village, dans le département de Buyo. Là-bas, il se soumet aux soins traditionnels. C’est dans cet élan que, le mercredi 16 août 2017, l’étudiant recueille des plantes qu’il écrase et en tire un jus, qu’il renverse dans un vase communément appelé « klouaba ».

Mais il lui faut relever la teneur de ce jus, avec lequel, il entend se faire un lavement gastrique, par voie rectale. Et cela ne peut se faire qu’avec du piment. Et laissant le vase contenant le jus sur place, à la maison, Gbli Antoine file chez les voisins. Ceux-ci lui donnent le piment dont il a besoin, et il revient à la maison. Ce piment, il l’écrase ensuite dans le jus. La mixture désormais corsée à dose voulue, l’étudiant se rend dans les toilettes, où il s’enfonce dans le derrière, le purgeoir contenant la mixture. Une mixture qu’il vide entièrement, dans son abdomen.

 

Et rapidement, on l’imagine, il se met à déféquer. Mais soudain, il s’éjecte des toilettes et s’écroule. Le pauvre Gbli Antoine souffre d’atroces douleurs abdominales. Et les instants qui suivent, son état se dégrade. Les siens s’affairent autour de lui, prennent des dispositions en vue de l’évacuer de toute urgence, à l’hôpital général de Buyo. Hélas, il est trop tard. Le malheureux garçon succombe de façon inattendue, à ses terribles douleurs de ventre. Tout de suite, la nouvelle de la mort de l’étudiant fait le tour du village. Et ce sont des commentaires qui suivent. Ce qui est le plus entendu, c’est que Gbli Antoine aurait été empoisonné. Ceux qui soutiennent cela, expliquent que le tueur a profité de ce que le jeune homme s’est rendu chez les voisins, à la recherche de piment, pour glisser du poison, dans sa mixture de lavement. Mais qui pourrait l’avoir fait, si tel était vraiment le cas ?

En tout cas, le lendemain, l’étudiant est inhumé. Mais avant, son cercueil tenu par des porteurs, se livre à de nombreux tours et autres arabesques dans la foule. Ce qui signifie, dit-on, que le défunt était à la recherche de celui qui aurait causé sa mort. Mais vraisemblablement, il ne réussit guère, à mettre qui que ce soit en « examen ». Et finalement, l’enterrement se fait sans heurts, après des incantations de personnes âgées.  

T. Mario (de retour de Buyo)    

Source:Linfodrome

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Danané / Incendie au Lycée moderne, voici le coupable!

• Port-Bouët : Un cadre à la Bad se fait voler une forte somme d’argent à bord de sa voiture

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Côte d’Ivoire / La jeunesse pour la création de plus d’opportunités d’emplois (Recommandations)

• A propos du numérique, Sidi Tiémoko Touré : « La démarche du gouvernement est d’encourager le développement de nouveaux métiers »

• Autonomisation des jeunes: une association de jeunesse sollicite le ministre Sidi Tiémoko Touré

• La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference ouverte à Abidjan

• TIC-Sécurité: l’Afrique se trouve en bonne position pour utiliser la cybersécurité (Mme Katherine Brucker)

• Archibat 2017- Voir les choses en grand




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *