La Côte d'Ivoire éliminée en demi-finale par le Mali

CHAN 2016 : La Côte d’Ivoire éliminée en demi-finale par le Mali

| Laissez un commentaire

La Côte d’Ivoire a été battue par la Mali, jeudi, en demi-finale du CHAN 2016. Les Aigles plus percutants ont planté un seul coup de bec au cœur des Eléphants, dans les derniers instants d’une partie loin d’être à portée du favori.

Après le rêve, le réveil. Brutal fut-il pour la Côte d’Ivoire qui s’était accoutumé à l’inédit, à Kigali. L’histoire a pris fin ce jeudi 4 février 2016, au stade de Kigali, face au Mali révolté contre la malédiction. En 23 confrontations, toutes compétitions confondues, les Aigles n’enregistraient qu’une seule victoire (en match amical), pour 7 nuls. Le défi de terrasser sa bête noire, ne fut pas aisé. Surtout lors des 20 premières minutes de l’opposition. La frappe sur le poteau malien de Baudelaire Aka Essis (9è) et l’alerte sans frais d’Atcho Djobo (13è) consacrent la domination ivoirienne, matérialisée par une possession favorable (40%-60%). Mais après 20 minutes de pression, la tension baisse côté ivoirien. Le temps pour Hamidou Sinayoko et surtout de Sékou Koïta, de pilonner les basses ivoiriennes, frêles face à la maitrise collective malienne. A la 32è la frappe de dernier nommé ricoche sur le bras gauche baladeur de Comara Cheick. Le penalty indiscutable est détourné par Sangaré Badra, le portier ivoirien, seul à se mettre au niveau du rendez-vous.

Au retour des vestiaires, la Côte d’Ivoire, avec un milieu asphyxié et sans Marc Goua sorti sur blessure à la 45è, n’arrive pas à imposer son jeu. N’Guessan Serge invisible, le flambeau est laissé à Badra Ali qui repousse l’échéance. A la 62è, la puissante frappe d’Hamidou Sinayoko est encore une fois repoussée par le rempart de l’AS Tanda. Un dernier éclat qui place à la descente des Eléphants. Alors que les esprits se préparaient aux prolongations, Hamidou Sinayoko sert Yves Bissouma qui venait de faire son entrée. Le coup de rein de l’attaquant Malien d’origine ivoirienne, met en déroute Comara Cheick, qui livre Badra à la merci du bourreau (1-0, 88è). Un coup de massue duquel les Eléphants, au bout du rouleau, ne se relèveront jamais. Pour la première fois, le Mali se hisse en finale du CHAN, où il croisera la RD Congo. Quant, à la Côte d’Ivoire, elle tentera, face à la Guinée, de se faire une place, pour la première fois, sur la dernière marche du podium de cette compétition.

Patrick GUITEY

Source : news.educarriere.ci

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Décès de Johnny Hallyday : L’hommage de Michaëlle Jean à l’artiste

• Didier Drogba et Magic System sensibilisent la jeunesse ivoirienne contre la migration irrégulière

• Concours culturel: Pour promouvoir l’excellence à l’école

• Mise en valeur du tourisme et de la culture: Urbain Amoa préconise la création d’une biennale des arts

• Décès de Régina Yaou: Elle était enfin mise à l’honneur !

• Abissa 2017 : Solibra en campagne contre le diabète et l’hypertension

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Afrik Fashion show 12: le gouvernement encourage les créateurs de mode

• 1ère édition de Sud-Comoé Festival Agnintié – Les ministres du Tourisme et de la Culture veulent pérenniser l’événement.




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *