mark-zuckerberg-apps

Comment Zuckerberg compte faire de WhatsApp une application payante ?

| Laissez un commentaire

WhatsApp se présente comme une application de messagerie mobile gratuite pour smartphone. En 2014, Facebook rachète WhatsApp pour environ 21 milliards de dollars. La plus grosse acquisition de l’histoire du réseau social. L’application a ainsi plus que doublé son audience depuis son rachat par Zuckerberg.

«Depuis aujourd’hui, un milliard de personnes utilisent WhatsApp. C’est presque une personne sur sept sur la Terre qui utilisent WhatsApp chaque mois pour rester en contact avec leurs proches, leurs amis et leur famille», indique le groupe.

Apres l’acquisition de WhatsApp, le PDG-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg avait annoncé qu’une fois dépassée la barre du milliard d’utilisateurs, il faudrait se pencher sur les opportunités de monétisation de l’application.

Contrairement à Facebook, WhatsApp s’est toujours dit opposé à la publicité, qui fournit l’essentiel des revenus de sa maison mère. Récemment l’idée de faire payer un abonnement pour utiliser WhatsApp a été enterrée.

Le futur modèle de monétisation de WhatsApp devrait en principe s’inspirer des messageries asiatiques comme WeChat, filiale du groupe chinois Tencent, qui intègre toute une série d’autres services de commerce, de paiements ou de transport par exemple.

Source : ict4africa.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Téléphonie mobile : INFINIX Côte d’Ivoire dévoile son portable ZERO 5

• Téléphonie: itel fête ses 10 ans avec le lancement des smartphones à double caméra selfie

• Utilisation des réseaux sociaux et développement des médias numériques :50 journalistes à l’ère du digital

• Union Internationale des Telecommunications(UIT) – La Côte d’Ivoire à la tête de la Commission d’Etudes 1

• Digital : Les soirées professionnelles démarrent

• La CCI-CI organise sa 2ème soirée professionnelle du digital

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• La 2ème édition d’Africa Cyber Security Conference ouverte à Abidjan

• TIC-Sécurité: l’Afrique se trouve en bonne position pour utiliser la cybersécurité (Mme Katherine Brucker)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *