GreenN (1)

Côte d’Ivoire : Délivrance d’une 4ème licence téléphonique les employés de ‘’GreenN’’ mettent la pression sur l’Etat

245 vues | Laissez un commentaire

Les employés de la compagnie téléphonique ‘’GreenN’’ mettent la pression sur le gouvernement en vue de l’amener à délivrer la 4ème licence téléphonique destinée à leur employeur.
Les employés de la compagnie téléphonique ‘’GreenN’’ se sont retrouvés le mercredi dernier au siège de la société sis à Cocody-Deux Plateaux. Tout serait parti de la lenteur du gouvernement à signer cette quatrième licence tant attendue qui fera de GreenN, la quatrième compagnie téléphonique en Côte d’Ivoire après Orange, MTN, et Moov selon le confrère en ligne, koaci.net. On se rappelle que le gouvernement avait tenté de fusionner GreenN, Commium, Warid et Café Mobile pour en faire une seule compagnie. Ce projet ayant échoué, le gouvernement avait lancé un appel d’offres pour l’obtention d’une quatrième licence. A cet appel d’offres, seule GreenN avait soumissionné le 23 octobre 2015. Cette soumission avait été confirmée par l’organe de régulation, ARTCI, à travers un courrier, apprend-on du porte-parole des salariés cité par koaci.net. C’est d’ailleurs dans cette optique que le principal actionnaire de GreenN, le groupe libyen, Libyan Post Telecommunications and Information Technology Company (LPTIC) aurait rencontré le ministre ivoirien de l’Economie numérique et de la Poste, Koné Bruno dans le courant du mois de février dernier. Les Libyens avaient proposé au gouvernement ivoirien, un plan global d’investissement et de relance des activités de GreenN sur le marché national. Du côté des employés l’on craint que le silence prolongé du gouvernement n’aboutisse à la fermeture de l’entreprise téléphonique. Ils disent même craindre le spectre de Cora de Comstar dont les employés, depuis la fermeture de leur entreprise il y a de cela 13 ans, ne sont toujours pas encore remplis de leurs droits. Des sources proches du dossier indiquent que GreenN a payé dans le cadre de l’attente de cette licence, le tiers de ses 9 milliards de dette. GreenN devra débourser 100 milliards pour se voir octroyer la fameuse 4ème licence.
Le ministère de l’Economie numérique et de la Poste s’est donné jusqu’à fin mars 2016 pour choisir le quatrième opérateur mobile en Côte d’Ivoire

Rodolphe Flaha

Agence de Presse Régionale- Oumar Kadjalma Touré

Source : apr-news.fr/fr

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Cyber Sécurité: SOLUTECH et SYMANTEC proposent des solutions innovantes

• Infinix, lance la 5ème génération de sa série HOT avec le HOT 5

• Africsearch Côte-d’Ivoire apporte son expertise à la 3è édition des Masters Classes du Numérique

• Dawit Bekele, expert TIC prédit un « progrès fulgurant de l’internet » en Afrique

• NTIC / Côte d’Ivoire: 200 mille jeunes ivoiriens seront initiés à l’informatique en octobre prochain

• Un Ivoirien connecte un village isolé à Internet… grâce à la lumière !

• Côte d’Ivoire/ Abidjan va accueillir la 2ème Conférence africaine sur la cyber-sécurité

• Développement technologique : l’Ivoirien Fal Diabaté, expert chez INTEL instruit les étudiants de l’université FHB sur les dernières tendances technologiques

• En Chine, le cash en voie de disparition au profit du smartphone

• Les Masters Classes du Numérique mobilisent les entreprises pour la 8è édition des Jeux de la francophonie




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *