enfants

Côte d’Ivoire/ Des écoles ciblées par le projet ECLIC participent au Prix des enfants du monde (Fondation ICI)

| Laissez un commentaire

Dans le cadre de la formation des enfants et des enseignants sur les droits de l’enfant, les lois et politiques de protection de l’enfant en général et en Côte d’Ivoire en particulier, des enfants issus de six écoles des 50 communautés ciblées par le projet Eliminer le travail des enfants dans la cacaoculture (ECLIC) ont participé au Prix des enfants du monde pour les droits de l’enfant du 05 au 12 avril dernier.Il s’agit des Ecoles primaires publiques (EPP) de Ouyably-Gnondrou, de Petit Guiglo, de Sokoura, de Sakua, de Jeannotkro et de Greguibre, respectivement dans les départements de Kouibly, Duékoué, Soubré, Gagnoa, San-Pedro et Sassandra. Cette participation est le fruit d’une collaboration avec The World’s Children’s Prize organisation et de la coordination sur le terrain avec les enseignants des écoles et le corps éducatifs des régions.Cette année, le programme a été piloté dans les six écoles sus citées et sera étendu progressivement à toutes les 50 communautés du projet ECLIC, rapporte un communiqué de presse de la Fondation International Cocoa Initiative (ICI).« Le Prix des enfants du monde est une approche innovante dans la formation des enfants sur leurs droits et je félicite la bonne participation des écoles affiliées au projet ECLIC à ce programme… »,  a déclaré Mme Euphrasie Aka, Coordinatrice nationale et Représentante régionale de la Fondation ICI pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.Ce programme annuel, mis en œuvre à travers un processus éducatif construit sur le principe « par les enfants, pour les enfants », promeut les droits de l’enfant, la démocratie, la protection de l’environnement et l’amitié universelle. C’est le seul prix pour les Droits de l’enfant décerné par les enfants eux-mêmes.« Tout l’enjeu de ce programme est d’assurer dans chaque école dans laquelle nous travaillons, un environnement protecteur, propice à l’apprentissage et au développement harmonieux de chaque enfant», a commenté Mme Caroll Miloky, Chef de projet ECLIC.Le projet ECLIC (Eliminating Child Labor In Cocoa), financé par le Département du travail des Etats-Unis et mis en œuvre par la Fondation ICI, a été lancé le 19 mai 2016 par la Première Dame de Côte d’Ivoire, présidente du Comité de Surveillance Nationale (CNS), Mme Dominique Ouattara. Il s’étend sur une période de quatre ans, de novembre 2015 à novembre 2019.Le projet ECLIC permettra à 50 communautés productrices de cacao en Côte d’Ivoire de concevoir et mettre en œuvre des Plans d’actions communautaires (PAC) pour lutter contre le travail des enfants. Dans ces communautés, 5.450 enfants vulnérables, engagés ou courant le risque d’être engagés dans le travail des enfants seront soutenus, souligne la Fondation ICI.

 

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Séminaire: La Fesci veut en finir avec le problème des inscriptions à l’université de Cocody

• Troubles dans le milieu scolaire : le gouvernement autorise la prise de sanctions




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *