IMG_6871(5)

Côte d’Ivoire: Issia, une élève enlevée par des individus, réapparaît des dizaines de jours après sa disparition

459 vues | Laissez un commentaire

Elle se nomme Da Erille Chantale, originaire du village de Bezoma, village situé à 18 Km à l’Est de la sous-préfecture de Boguédia dans le département d’Issia.

Elève de 20 ans en classe de seconde au collège Sainte Trinité à Issia  dit avoir été kidnappée par des individus non encore identifiés, depuis le 16 juin de cette année, comme rapporté par l’AIP.

« J’ai été kidnappée le vendredi 16 juin par deux jeunes à bord d’un taxi à la gare d’Issia alors que je partais pour Boguedia. J’ai été ensuite transférée dans une Mercedes et nous avions voyagé de 11 heures à 22 heures pour arriver à destination que j’ignore jusque-là. J’ai trouvé six autres jeunes filles et trois gamins dans la maison qui nous servait de prison », a-t-elle expliqué.

Disparue depuis cette date, Da Erille Chantale est réapparue le mercredi 28 juin 2017, dans la ville d’Issia, et dit n’avoir subi aucune violence physique ou morale. Sa libération a été effective, après d’âpres négociations entre ses parents vivant à Boguédia et ses ravisseurs qui auraient finalement abandonné la rançon  de 700.000 F CFA exigée, ayant certainement constaté leur incapacité à payer.

Pour mémoire, cette pratique d’enlèvement à des fins mercantilistes, observée dans la sous-région notamment au Nigeria, a pris forme sur le sol ivoirien au lendemain de la crise postélectorale pendant laquelle, des individus, profitant de la précarité d’après crise avaient instauré ce type d’échange rançonné qui ont progressivement disparu. Avec ce cas à Issia, l’alerte est lancée auprès des autorités.

SOURCE : koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat

• Un ancien joueur du Parma Calcio (Italie) avoue avoir tué sa mère et sa sœur

• Côte d’Ivoire: M’Bahiakro, cinq candidats au baccalauréat condamnés à deux mois de prison ferme

• Côte d’Ivoire: la justice condamne un élève à 2 mois de prison pour fraude à l’examen du baccalauréat

• Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac

• Côte d’Ivoire/ Deux candidats au Bac pris en flagrant délit de tricherie à Bongouanou

• Fraude au Bac 2017 : Six candidats mis aux arrêts à Prikro

• Côte d’Ivoire/ BEPC 2017: La candidate tuée après la composition à Guiglo admise à l’examen

• Côte d’Ivoire/ Il décroche le BEPC à 63 ans




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *