DON CHU

Côte d’Ivoire: La Jeune Chambre Internationale fait don de matériels médical au CHU

46 vues | Laissez un commentaire

200 sondes d’alimentation, 200 sondes d’aspiration, 500 paires de Gans, 500 seringues 2 ml/2cc, et 500 seringues 5ml/5cc,c’est le don que la Jeune Chambre Internationale ( JCI) Côte d’Ivoire section Bouaké a offert à la pédiatrie du CHU de Bouaké, précisément au service neo-Natalogie samedi 3 juin 2017. Le tout d’une valeur de 500 milles francs CFA.
Pour le président exécutif de la JCI Bouaké, mandat 2017,Lamine Diawara Mohamed, sa structure est une organisation mondiale d’utilité publique et dont les actions sociales font partir de leur programme d’activités.
Quant au choix de la pédiatrie comme cible d’action, Diawara justifie qu’il est le fruit d’une enquête menée par sa structure. « A la JCI, le mandat commence toujours par un plan d’action.Ce plan est marqué un projet de pédiatrie. Aujourd’hui,nous avons misé plus sur la pédiatrie, précisément le service néo natal car nous avons mené une étude et nous avons identifié certains besoins qui ne sont pas trop lourd mais qui sont difficiles à avoir tels que les sondes d’aspiration, sondes d’alimentation, etc »  a justifié Diawara Mohamed Lamine.
Selon le président Diawara, l’an prochain, sa structure fera un autre geste au Centre Hospitalier Universitaire de Bouaké.
« Ce dontombe à pic parce-que depuis quelques semaines, on à quelques petits problèmes au niveau des nouveaux- nés.On a réalisé une enquête pour voir les causes de mortalité et de morbidité au service néo- natal . En terme de mortalité, les bébés prématurés sont en tête avec 59 à 60℅ de décès. Le problème commun entre les pathologies est la dépression respiratoire, la difficulté respiratoire. Bien avant de donner l’oxygène il faut l’aspiration. Un nouveau né qui n’arrive pas à respirer décède rapidement. En dehors de l’aspiration, il y’a le problème de l’alimentation dans la ville de Bouaké. On a véritablement les soucis concernant l’alimentation des nouveaux nés.Donc tout ce qui est sondes d’alimentation, d’aspiration, de Gans sont salutaires »,a affirmé docteur Christian Yao Kouassi,représentant professeur Asse Vincent, chef service pédiatrie du CHU de Bouaké.
Présent à cette cérémonie de dons , Paul Dakuyo , président du sénat JCI Cote d’Ivoire à expliqué que ce geste qui fait partir de la formation du jeune qui adhère à la JCI. Il faut qu’il apprend à être un citoyen dans une cité , qui remarque les besoins de la cité et qui voit comment il peut aider à résoudre ces besoins.

SOURCE : koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• L’élève le plus intelligent de l’Afrique à seulement 10 ans.

• Côte d’Ivoire-Inter/ Des sages-femmes réclament la reconnaissance de leur profession qui aide à sauver des vies

• Côte d’Ivoire/ La croissance économique au cœur de la deuxième édition du FICCA

• L’USAID promet des actions pour relancer l’aulacodiculture en Côte d’Ivoire après Ebola

• Côte d’Ivoire: Des bandits s’introduisent dans une église, ligotent les prêtres et emportent tout

• Mega Qadr 2017: Sous le signe de la lutte contre l’enrichissement illicite

• Autonomisation des Jeunes : Sidi Touré présente les offres de l’AEJ aux jeunes d’Attecoubé

• Côte d’Ivoire: Un danger guette l’autoroute du nord…

• Côte d’Ivoire / Du matériel de bureau et biomédical remis au dispensaire rural de Broubrou (Tiassalé)

• Une foire commerciale pour relancer le marché de Koarho (Toulepleu)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *