agence-emploi-jeune-cote-d-ivoire-2

Côte d’Ivoire / La solution à l’emploi jeune passe par la garantie d’une part de marché à la chambre des métiers

41 vues | Laissez un commentaire

La solution à l’emploi-jeunes aussi bien dans les secteurs secondaire que tertiaire, passe par la garantie d’une part, « même infime » de marché des collectivités et de l’administration à la chambre des métiers, a indiqué le président de ladite chambre pour le département de Gagnoa, CoulibalY Saïdou, jeudi, lors d’un entretien à l’AIP.

En contrepartie, les professionnels des différents corps de métiers dans les régions, regroupés au sein de la chambre des métiers, seront « contraints » au vu de la masse de travail, de moderniser ses activités, en recrutant une secrétaire pour gérer ses rendez-vous, un comptable pour sa gestion, des techniciens pour mener à bien ses contrats, et surtout, déclarer ses agents à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

Saïdou Coulibaly a assuré que le petit entrepreneur ne peut croitre, que si la chambre des métiers est véritablement associée aux activités et projets régionaux, ainsi qu’à la formation pratique dans les centres de formation. L’embauche des jeunes diplômés et techniciens, s’imposera, au vu du volume de travail, contrairement à la situation présente, où l’entrepreneur se contente d’être à la fois le secrétaire, le comptable, et assure seule la tâche manuelle.

« Tous ces jeunes gens, pour lesquels on parle d’emploi à longueur de journée, je ne crois pas que ce soit dans l’administration qu’on espère en insérer l’immense majorité », a martelé le président Coulibaly, pour qui le salut de l’emploi-jeune passe « inexorablement » par les Petites et moyennes entreprises (PME), dont l’immense majorité se retrouve dans la chambre des métiers.

La chambre des métiers a été créée en 1993. Elle a pour mission d’encadrer et regrouper les artisans pour en faire des agents de développement de l’économie Ivoirienne. La chambre de Gagnoa compte autour de 1000 membres, dans les huit grandes branches, reparties dans 247 corps de métiers.

Source:AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Agence Emploi Jeune: Le syndicat des travailleurs s’engage pour bien-être de ses membres

• Emploi Jeunes et insertion : les professionnels du RAPSE en parlent au Maroc

• Sidi Touré: « Les jeunes constituent un potentiel important pour notre pays… »

• Emploi et Insertion Jeunes/ Bouaké : Sidi Touré motive des jeunes en stage pré emploi à SOBERY Sarl

• MZK Group en expansion au Burkina Faso, Ange TRA BI reçu en audience par le Ministre Burkinabé en Charge de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle

• Béoumi : Sidi Touré multiplie les actions de développement dans les villages

• Emploi Jeunes : le ministre Sidi Touré partage l’expérience ivoirienne à une délégation burkinabè

• Plus de 2000 jeunes diplômés visés par l’édition 2017 du programme gouvernemental de requalification

• Mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle en Côte d’Ivoire/ La CGECI s’engage aux côtés du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle

• Emploi Jeunes : Offoumou témoigne de la réalité des dispositifs d’insertion




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *