poissons

Côte d’Ivoire / Le manque de pluie entraîne une pénurie de poisson à Béoumi

| Laissez un commentaire

La production de poisson est en baisse à Béoumi du fait de plusieurs raisons notamment la  faible pluviosité, à laquelle est confrontée la ville depuis le début de l’année, a relevé le directeur départemental des ressources animales et halieutiques, N’Dri Michel.

Hormis le manque de pluies, M. N’Dri a également signifié, dimanche, que l’activité de la pêche est ralentie par le fait que les nombreux pêcheurs qui desservaient Béoumi et ses environs en poissons ont préféré arrêter l’activité de la pêche pour se consacrer à la culture de l’anacarde  qui est devenue la première source de revenus  dans la localité.

De plus, a-t-il ajouté, des pêcheurs « indisciplinés »  utilisent des filets non « commodes » pour prendre les alevins, réduisant ainsi la capacité de production des poissons.

Selon l’ancien pêcheur du village de Konsou, village situé à trois kilomètres de Béoumi, Kouassi N’Goran Mathias, cette pénurie de poissons sur le marché s’explique par la défection de plusieurs d’entre eux qui ne gagnent plus grand chose en pratiquant cette activité.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Des enseignants menacés par des « élèves-sorciers » à l’EPP Djorogalilié de Lakota

• Education Nationale- Les élèves de Touba et Amondji d’Adjamé hors des classes

• Recherche Scientifique / Premières soutenances de mémoire de fin de cycle du Master Sous Régional de Didactique du Français

• Des élèves du lycée moderne de Vavoua prennent les cours arrêtés

• Littérature enfantine : Lancement à Abidjan des magazines « planète j’aime lire» et « planète Okapi

• Madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé au lancement du processus d’élaboration de la politique Nationale de l’Enseignement Supérieur le lundi 20 novembre 2017

• Côte d’Ivoire/ Des kits scolaires offerts aux meilleures élèves de Gohitafla (Zunénoula)

• Dans l’univers de la prostitution à l’Université de Bouaké : comment et pourquoi nous sommes devenues des prostitués

• Côte d’Ivoire/ La fondation orange remet les clés de quatre cantines scolaires à Adiaké

• Côte d’Ivoire/ Les enseignantes du primaire et du secondaire de Bondoukou célébrées




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *