Sidi-visite-I2T-0014

Côte d’Ivoire/ Le ministre Sidi Touré engage une campagne de lutte contre « le broutage »

| Laissez un commentaire

Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, Sidi Touré engage la lutte contre « le broutage » en Côte d’Ivoire, à travers sa campagne dénommée « jeune attention, le broutage c’est la prison ».

Cette pratique de la cybercriminalité en Côte d’Ivoire expose les entreprises et les individus, entre autres, aux escroqueries de toute nature, les vols de support et de données, les intrusions dans les réseaux informatiques et les interceptions de communications ou de flux de données, selon le ministre Sidi Touré.

« Malheureusement, nos jeunes sont le plus souvent impliquées dans ce genre de délit qui porte un coup dur à l’économie nationale », a-t-il déploré. Face à ce type de comportement déviant, « nous avons l’obligation d’agir en conséquence et d’inverser la tendance », a affirmé le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, mardi, au siège de l’ARTCI à Marcory.

Pour l’autorité gouvernementale, ces jeunes doivent prendre leur place autour des valeurs civiques et morales, pour sauvegarder les acquis et apporter une plus value à l’édification d’une nation.

Un panel conduit par l’avocat Assoko Eraclès, Stéphane Konan de la Direction de l’informatique des traces technologiques (DITT-Police scientifique) et l’expert en Informatique N’Cho Yao, a dénoncé une criminalité qui est passée du monde physique au monde virtuel, en présence de jeunes venus en grand nombre.

« La Côte d’Ivoire, à travers ses outils, est en mesure de mettre la main sur les brouteurs », a déclaré le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Koné Bruno, président de cette cérémonie de lancement officiel de cette lutte contre ce mal. Koné Bruno a demandé aux pirates des réseaux systèmes, adeptes de la petite escroquerie d’éviter d’entacher l’image de la Côte d’Ivoire.

Parrainée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, cette manifestation se déclinera sous la forme d’information, d’éducation et de communication (IEC) dans la presse et les mass-médias et hors média.

AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *