Les écrivains et les éditeurs invités à saisir la brigade culturelle et le Burida

Côte d’Ivoire / Les écrivains et les éditeurs invités à saisir la brigade culturelle et le Burida

48 vues | Laissez un commentaire

La directrice générale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), Irène Vieira, exhorte les écrivains et les éditeurs à saisir la brigade culturelle pour lutter efficacement contre le piratage et la contrefaçon de leurs œuvres littéraires.

« Il faut que les titulaires de droits c’est-à-dire les écrivains et les éditeurs saisissent  le Burida et la brigade culturelle mis à leur disposition au lieu de rester silencieux pour que les officiers de policiers agissent  pour assurer la sécurisation de leurs productions constamment piratées », a-t-elle lancé dimanche lors d’une interview accordée à l’AIP.

Mme Vieira a également déploré le fait que les écrivains et les éditeurs sollicitent très peu le Burida, leur structure.

Elle a expliqué que la contrefaçon touche plus les livres scolaires. « Plusieurs œuvres au programme scolaire sont photocopiées par des parents ou des revendeurs parce que les exemplaires ne sont pas suffisants et les originaux n’ont jamais été, la plupart du temps, l’objet de publicité à l’intérieur du pays », a noté la directrice générale du Burida.

Pour le volet numérique, elle a indiqué que la piraterie des œuvres est multiple avec aujourd’hui les « copiés et collés » de contenus des œuvres littéraires pourtant interdit.

« Il faut que les détenteurs des droits portent plaintes également pour bénéficier des fruits de leur imagination et intelligence », a-t-elle recommandé.

SOURCE : aip

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Athlétisme : avant son retour en Côte d’Ivoire / Le message de Ta Lou aux institutions

• Enseignement Technique et Formation Professionnelle : de grands changements annoncés pour la rentrée prochaine

• Lutte contre le travail des enfants / Les inspecteurs du travail renforcent leurs capacités

• Affectation en 6ème : Problème au niveau des demandes de réclamation

• Côte d’Ivoire / Le début des préinscriptions des nouveaux bacheliers fixé au 21 août

• Signature de trêve sociale – les syndicats, «c’est une issue heureuse, moins mauvaise pour tous, Gon Coulibaly, « Un non-respect implique une rupture tacite »  

• Nouveaux bacheliers, la date des préinscriptions connue

• 4ème édition du Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent: 210 millions de FCFA pour booster la création d’emplois et lutter contre le chômage

•  Réhabilitation des cités universitaires – sur pression de la FESCI, un comité de réflexion annoncé

• 8ème édition SAFIE : Les enfants sensibilisés à une bonne utilisation des TIC




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *