Greve-souscripteur-0003

Côte d’Ivoire : les souscripteurs lésés de l’agrobusiness menacent de descendre dans la rue

| Laissez un commentaire

Attirés par de juteux profits et des retours sur investissements compris entre 300% et 1 000%, près de 37 000 personnes auraient souscrit à des investissements dans des sociétés de l’agroalimentaire. Problème : les autorités ivoiriennes en soupçonnent aujourd’hui une partie d’avoir organisé une vaste escroquerie. Une grande manifestation des souscripteurs est prévue à Abidjan le 18 février.
Ils sont chefs d’entreprise, chômeurs ou petits commerçants. De l’avis de certains, de grands commis de l’État feraient également partie de ces quelque 37 000 souscripteurs ayant investi dans l’une des 28 entreprises dites d’agrobusiness désormais dans le collimateur des autorités.

Après que le procureur de la République a gelé les comptes de ces sociétés à la mi-janvier, la colère est montée d’un cran chez des milliers de petits investisseurs, à qui des retours sur investissements (RSI) particulièrement juteux avaient été promis. Craignant de ne pas récupérer leur argent, bon nombre prennent désormais l’État à témoin.

Lire la suite…

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *