CORRUPTION A ECOLE

Côte d’Ivoire: Lutte contre la corruption en milieu scolaire, le RIJLI à l’assaut des établissements scolaires

| Laissez un commentaire

Le réseau ivoirien des jeunes leaders pour l’intégrité (RIJLI) a organisé un atelier le mercredi 13 décembre 2017 dans les locaux de l’INADES FORMATION à Cocody . Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité en milieu scolaire, a été matérialisé par un film documentaire reportage avec pour titre ‘’ Stop à la corruption’’.

C’est un monde non négligeable que celui des associations de jeunesses scolaire et estudiantine, du ministère de l’éducation nationale , des ONG exerçant dans le milieu de la bonne gouvernance et des donateurs qui s’est penché sur une problématique qui mine le monde scolaire : la corruption. Représentant la présidente en mission en Conakry(Guinée), Mlle Yéo Yéfougnini  a, au cours du traditionnel mot de bienvenue, tiré la sonnette d’alarme sur le phénomène que constitue la corruption : « dans de nombreux pays, notamment en Afrique subsaharienne, la corruption sape les institutions démocratiques et contribue à l’instabilité gouvernementale. Au niveau de l’éducation, elle constitue de façon indéniable un frein à l’accès à une formation de qualité et impacte négativement l’éclosion d’une génération prête à relever les défis du futur » Raison toute évidente selon elle, de la prise de décision par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies(ONU) qui a « adopté le 31 octobre 2003, la convention des Nations Unies contre la corruption et déclaré le 9 décembre journée internationale contre la corruption » Toutes ces mesures anti-corruption onusiennes à l’entendre, visent à freiner le phénomène qui constitue « un obstacle affectant l’éducation, la santé, la justice, la démocratie, la prospérité et le développement.» Le thème ‘’ Transparence et redevabilité pour éducation de haute qualité en Afrique de l’Ouest (TAHQEWA) ‘’ vient à point nommé pour dit-elle « bouter la corruption hors de notre milieu scolaire ». Il (projet) a été mis en œuvre dans trois pays dont le Niger, le Ghana et la Côte d’Ivoire avec pour exécutant le RIJLI.

 

Prenant la parole, les participants ont émis le vœu de voir vulgariser dans tous les établissements et sur toute l’étendue du territoire national cette activité basée sur les films documentaires. Le présent film documentaire a été réalisé dans trois établissements ivoiriens et financé par OSIWA( partenaire financier).

Le Réseau Ivoirien des Jeunes Leaders pour l’Intégrité (RIJLI) est l’un des partenaires locaux de Transparency International en Côte d’Ivoire. Créé depuis 2013, suite à la participation de vingt (20) Ivoiriens au camp régional d’intégrité pour jeunes leaders de l’Afrique de l’Ouest francophone, il œuvre à la promotion des valeurs d’intégrité, de bonne gouvernance. Ce camp organisé par Transparency International (partenaire technique du projet) et le PNUD dans la capitale politique de la Côte d’Ivoire, Yamoussoukro du 08 au 15 Décembre 2012 était placé sous la caution institutionnelle du ministère de la jeunesse et du service civique d’alors.

koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *