Marietou koné et le CPPE

Côte d’Ivoire: Mariatou Koné lance l’ouverture de la rentrée académique 2017-2018 des Centres de protection de la petite enfance

| Laissez un commentaire

L’ouverture solennelle de la rentrée académique Rechercher rentrée académique 2017-2018 des Centres Rechercher Centres de protection Rechercher protection de la petite enfance Rechercher petite enfance a eu lieu ce jour en présence de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné Rechercher Mariatou Koné qui a déclaré que « la place des enfants est à l’école et non à la maison.»

« L’éducation est un droit fondamental de l’enfant et la place des enfants c’est à l’école et non à la maison » a déclaré la ministre Mariatou Koné.

La ministre a au cours de cette cérémonie remis aux seize (16) Directeurs régionaux présents, les directives de l’année en cours pour la bonne conduite des 195 structures éducatives de base présentes sur l’ensemble du territoire national au Centre de Protection de la Petite Enfance (CPPE) d’Anono qui a abrité la rencontre du jour.

En s’adressant aux parents d’élèves, en présence des autorités administratives, la Sous-Préfet de Songon et des autorités coutumières, elle a situé les enjeux de l’éducation préscolaire.

« L’éducation qui est donnée dans la petite enfance Rechercher petite enfance est une éducation qui permet d’assurer le plein épanouissement des tous petits et de les préparer à réussir l’apprentissage formel de l’école primaire, du collège, du lycée et de l’enseignement supérieur,» a précisé Mme. Koné.

La ministre a félicité tout le corps d’encadrement des CPPE et exhorté ce dernier à doubler d’ardeur dans sa mission.

Poursuivant sur sa lancée, elle a affirmé que l’augmentation de l’offre de service dans le milieu préscolaire est passé de 159 en 2014-2015 à 195 en 2015-2016.

Selon elle, cette hausse se justifie par la volonté du Gouvernement d’offrir des chances équitables aux enfants de Côte d’Ivoire en matière d’éducation de base dont la balance d’inscription était en faveur des familles huppées (20,5% d’inscrits pour les familles riches contre 0,8 % pour les ménages pauvres.).

La ministre a soutenu que les objectifs du Gouvernement, sont d’atteindre 20.000 enfants dans les années à venir, car le rapport 2016-2017 du service de coordination des structures éducatives de base, dénombre un total de 16889 enfants inscrits dans le circuit préscolaire.

Pour rappel, les structures d’éducation de bases qui composent le système éducatif préscolaire ivoirien sont entre autres les complexes socio-éducatifs (CSE), les crèches, les garderies, les haltes garderies, les Centres Rechercher Centres de Protection de la Petite Enfance (CPPE) et les Centres Rechercher Centres d’Action Communautaires pour la petite Enfance (CACE).

Koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *