JEUNES-VOLONTAIRES-MEDAILLON

Côte d’Ivoire/ Plus de 200 jeunes volontaires nationaux prêtent serment à Bouaké

| Laissez un commentaire

La première vague de plus de 200 jeunes volontaires nationaux ayant accepté de plein gré et façon désintéressée d’exercer une activité d’intérêt public à temps plein, a prêté serment, lundi, à Bouaké, pour être affectés dans divers domaines notamment, la santé, l’éducation, le développement durable et l’environnement.

«Je m’engage en tant que jeunes volontaire national à respecter les dispositions et conditions de volontariat national en Côte d’Ivoire. Je le jure d’accomplir ma mission avec dévouement, humilité, neutralité et d’œuvrer à la promotion des actions de développement socio-économiques de mon pays», leur a fait déclarer le ministre Sidi Touré.

Il les a exhortés à convaincre par leurs actions le pays à avoir confiance en eux et à compter sur sa jeunesse en faisant preuve de civisme, d’honnêteté, de respect et en montrant leur envie de  travailler.

Il se dit convaincu qu’il connaîtra le même succès en terre ivoirienne et contribuera au développement comme cela été le cas dans d’autres pays africains. Puis, il a remercié les partenaires qui ont contribué à la mise en œuvre de ce programme.

Le programme national du volontariat a été lancé le 11 juin 2016 avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Programme des volontaires des Nations Unies. Les 230 bénéficiaires ont bénéficié d’une formation sur le volontariat après leur recrutement à l’issue d’une inscription sur le site de l’Agence emplois jeunes, le dépôt d’un dossier physique et un entretien.

Munis d’un contrat d’une durée maximum d’un an non renouvelable après évaluation, ces jeunes volontaires percevront une indemnité-allocation de subsistance de 60.000F. Ils bénéficieront d’une couverture de risques en cas d’accidents et maladies de travail et recevront une allocation de fin de volontariat.

Un volontaire est une personne physique qui accepte de plein gré et de façon désintéressée une activité d’intérêt public exercée à temps plein sur une période déterminée. Le programme vise notamment, à accroître la participation des jeunes aux solutions de développement, contribuer au renforcement de capacités et à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et développer un mécanisme de mobilisation et de valorisation sociale des jeunes dans le pays.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *