Kobenan-Kouassi

Côte d’Ivoire/ Quarante-deux foyers de grippe aviaire détectés depuis 2015 (Ministre)

34 vues | Laissez un commentaire

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani a déclaré, mardi, « que 42 foyers de grippe aviaire ont été détectés en Côte d’Ivoire d’avril 2015 à ce jour », précisant toutefois que chaque foyer a été éradiqué au moment de sa détection.

Le ministre qui s’exprimait au cours de la cérémonie de remise de matériels aux groupements de défense sanitaire (GDS), au centre antirabique de Cocody (Abidjan) a, par ailleurs, exhorté ces équipes à poursuivre les efforts de lutte contre la maladie afin d’éviter un ravage systématique.

Parallèlement à cette remise de don, un atelier de formation à l’endroit des responsables sanitaires s’est tenu dans la matinée sur les  thématiques : « Rôle des responsables sanitaires dans la surveillance des maladies aviaires », « stratégies de contrôle des principales pathologies aviaires notamment la maladie Newcastle, la bronchite infectieuse, la maladie de Gumboro et le Coccidiose » et « l’utilisation des appareils GPS ».

Selon le formateur Dr Boka Marcel, consultant au Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cet atelier visait à renforcer le système de surveillance du dispositif de santé animale et les capacités techniques des services nationaux.

Les responsables sanitaires, cheville ouvrière des GDS, auront pour rôle d’informer les éleveurs, les vétérinaires conseils, les directeurs départementaux et régionaux de la présence de maladies pouvant constituer une menace sanitaire et d’en assurer le suivi.

Pour le représentant du directeur résident de la FAO, Dr Bessin René, le projet d’urgence du secteur avicole piloté conjointement par la FAO, la BAD et le gouvernement ivoirien, permettra à terme d’apporter une réponse rapide à l’apparition de foyers de H5N1 (virus grippe aviaire) qui risquent si non contrôlés, de mettre en danger l’élevage avec des conséquences sur le plan socio-économique, sur la sécurité alimentaire et la santé publique.

Avant les responsables de défense sanitaire, 30 éléveurs issus des neuf groupements de défense sanitaire notamment Anyama, Bouaké, Songon (Km17) et Korhogo avaient déjà recu une formation sur l’utilisation des GPS.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire / Formation professionnelle : 504 candidats aux épreuves écrites à San Pedro

• Côte d’Ivoire/ Plus de 56.000 candidats à l’assaut du BAC à Yopougon

• Côte d’Ivoire / Les épreuves orales du baccalauréat se déroulent sans encombre à Biankouma

• Côte d’Ivoire / 4 799 candidats de la Marahoué affrontent les épreuves orales du Baccalauréat

• L’élève le plus intelligent de l’Afrique à seulement 10 ans.

• Côte d’Ivoire-Inter/ Des sages-femmes réclament la reconnaissance de leur profession qui aide à sauver des vies

• Côte d’Ivoire/ La croissance économique au cœur de la deuxième édition du FICCA

• L’USAID promet des actions pour relancer l’aulacodiculture en Côte d’Ivoire après Ebola

• Côte d’Ivoire: Des bandits s’introduisent dans une église, ligotent les prêtres et emportent tout

• Mega Qadr 2017: Sous le signe de la lutte contre l’enrichissement illicite




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *