ens

Côte d’Ivoire/ Un étudiant de l’ENS abattu dans un maquis à Yopougon

| Laissez un commentaire

Atsé Blé Marc, étudiant en master professionnel 1 de Lettres Modernes à l’Ecole normale supérieure (ENS) d’Abidjan, a été froidement abattu d’une balle dans la tête par un individu identifié comme un agent des Douanes ivoiriennes, au cours d’une altercation dans un maquis à Yopougon.

Le drame s’est produit samedi au quartier Maroc Anador autour de 23 heures. La victime, père d’un petit garçon d’à peine trois semaines partageait sa joie de nouveau papa autour d’un pot en compagnie de deux amis.

Une altercation va alors les opposer à un autre client du maquis, attablé juste à côté d’eux. Reprochant à la bande d’amis une attitude irrespectueuse, le client en question dégaine un pistolet et menace.  Atsé Blé s’interpose entre lui et ses amis. L’homme identifié par la suite comme un agent des Douanes tend l’arme et sans hésitation loge une balle dans la tête de l’étudiant qui décède sur le coup. Le pistolero a été mis aux arrêts.

Les condisciples de l’étudiant, consternés et encore sous le choc, ont effectué lundi le déplacement au domicile de sa famille pour traduire leur compassion.

SOURCE: AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Des enseignants menacés par des « élèves-sorciers » à l’EPP Djorogalilié de Lakota

• Education Nationale- Les élèves de Touba et Amondji d’Adjamé hors des classes

• Recherche Scientifique / Premières soutenances de mémoire de fin de cycle du Master Sous Régional de Didactique du Français

• Des élèves du lycée moderne de Vavoua prennent les cours arrêtés

• Littérature enfantine : Lancement à Abidjan des magazines « planète j’aime lire» et « planète Okapi

• Madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé au lancement du processus d’élaboration de la politique Nationale de l’Enseignement Supérieur le lundi 20 novembre 2017

• Côte d’Ivoire/ Des kits scolaires offerts aux meilleures élèves de Gohitafla (Zunénoula)

• Dans l’univers de la prostitution à l’Université de Bouaké : comment et pourquoi nous sommes devenues des prostitués

• Côte d’Ivoire/ La fondation orange remet les clés de quatre cantines scolaires à Adiaké

• Côte d’Ivoire/ Les enseignantes du primaire et du secondaire de Bondoukou célébrées




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *