enfants

Côte d’Ivoire/ Un homme écope de trois mois de prison pour maltraitance d’enfant à Bouna

129 vues | Laissez un commentaire

La section de tribunal de Bouna, en son audience correctionnelle de mercredi, a condamné à trois mois de prison ferme un jeune homme de 34 ans, Dah Warhi, pour des violences physiques commises sur une fillette de six ans.

Assurant la garde de la petite fille dont il est l’oncle, après la perte de ses parents, l’individu, cultivateur dans le département de Bouna, s’est offusqué de son refus de l’accompagner en ses champs au profit de l’école.

Il l’a alors sévèrement battu, lui causant de grave blessure et occasionnant une incapacité physique de plus de dix jours. Dah Warhi, depuis qu’il en a la garde, a retiré sa nièce de l’école et en a fait sa bonne à tout faire.

A la barre, il a dit regretter son acte et juré de ne plus recommencer. En plus de la peine privative de liberté, une amende de 100 000 FCFA lui a été infligée.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• La Fondation Children of Africa fait des dons aux mineurs de la MACA

• Children of Africa: Des éditeurs français offrent 3333 bandes dessinées

• Côte d’Ivoire-Inter / Au moins 700 millions d’enfants au monde voient leur enfance volée (Ong)

• Côte d’Ivoire/ Plus de 20 000 enfants enregistrés à la 5e édition de la caravane ophtalmologique

• L’AIBEF exhorte les parents à passer plus de temps avec leurs enfants (Communiqué)

• Côte d’Ivoire-Inter / Une ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF appelle à mieux protéger les enfants victimes de violence sexuelle au Zimbabwé

• Fin de la 5ème caravane ophtalmologique dans le Haut-Sassandra : la Fondation Children Of Africa offre des soins gratuits à 20814 enfants

• La journée de l’enfant africain pour les ECODIM célébrée en juin à Bouaflé

• Côte d’Ivoire / Une ONG initie des cours pour relever le niveau des élèves du primaire à Facobly

• En Côte d’Ivoire pour 3 spectacles: “La Reine des neiges” visite la Case des Enfants de Children Of Africa




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *