policier

Côte d’Ivoire: Un policier surpris en plein broutage

| Laissez un commentaire

Alors qu’on les a tous mobilisés dans la lutte contre la cybercriminalité, un policier ivoirien était lui même en pleine séance de  »’ broutage  »’ ce mercredi dans un cybercafé, comme constaté sur place par KOACI.COM dans la commune de Treichville à Abidjan.

C’est une scène surréaliste qui s’est déroulée sous les yeux de KOACI.COM ce mercredi matin aux environs de 10heures dans la commune de Treichville. Un policier dans un cybercafé était en pleine pratique d’un phénomène actuellement défendu par les lois ivoiriennes. Pour l’occasion ce policier  »’ broutait »’ comme le décrit si bien l’expression spécialement dédiée à la personne s’adonnant à la pratique de la cybercriminalité.

Assis dans ce cybercafé d’Arras un quartier de la commune de Treichville, le policier en tenu (ph ci-dessus) a d’abord attiré notre attention par un premier fait lorsqu’il a demandé sans gêne à des cyberescrocs un paramètre proxy pour contourner les barrières d’accès d’un site internet Rechercher internet de rencontres. Ce policier semblait d’ailleurs les connaitre. Dans la suite il s’est lui même livré  » » sur facebook là j’ai pu avoir le numero d’un blanc… mais on n’a pas pu causer sur skype parce que ma sœur  »soyée » là n’était pas là.. Elle allait faire comme la fois passé là  »’ a t-il confié aux cyberescrocs dans un sourire narquois. en plus d’ajouter  » » le blanc de la dernière fois m’a doublé. il a vite vu dans le jeu on dirait…  »’.

Pour la suite on verra le policier sur facebook avec un profil où sa photo n’y est pas. C’est au contraire la photo d’une jeune fille à moitié nue sur sa page de couverture qui définira son profil. En haut les notifications indiquaient une cinquantaine de messages reçus et plusieurs demandes d’ajout d’amis en attente.

Dans un tel paradoxe le policier lui en tout cas n’était pas gêné. Il se frottait au contraire les mains appréciant les nouvelles personnes que son filet avait encore pris.

Rappelons qu’en Côte d’Ivoire la côte d’alerte a été largement atteinte en matière de cybercriminalité. Le gouvernement ivoirien consent donc des efforts dans la lutte contre le fléau. Malheureusement celui-ci est aussi loin de se douter que les personnes chargées d’appliquer ses stratégies sont elles mêmes impliquées dans le phénomène.

 

Source: koaci.com

 

 

 

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Il renverse une fillette de 9 ans, la tue puis revend ses organes

• Le médecin lui diagnostique une simple grippe : elle décède quelques heures

• L’un des plus gros diamants du monde acheté à 6,5 millions de dollars

• Etats-Unis : Un ex-agent de la CIA avoue avoir tué Bob Marley

• Quand la pancarte d’une école ne laisse personne indifférent,alors selon vous faute ou pas faute ?

• Côte d’Ivoire: Plateau, les locaux annexes de Pigier en feu

• Côte d’Ivoire: Gagnoa, mort horrible de vigiles dans un établissement scolaire et un cybercafé

• Tiébissou : Une jeune fille de 15 ans, tue le mari de sa tante à coup de poignard

• Côte d’Ivoire: Marié, un policier meurt à la nuit de noces

• Côte d’Ivoire-Transport: Un bateau-bus de la SOTRA prend feu sur la lagune à Abidjan( Gare Abobodoumé).




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *