MAMASSA

Côte d’Ivoire/ Une mère et sa fille candidates au baccalauréat 2017 à Séguéla

302 vues | Laissez un commentaire

Dame Soumahoro Mamassa Yasmine et sa fille Diomandé Binta sont en lice pour l’obtention du baccalauréat 2017 dont le lancement, à Séguéla (Nord-ouest, région du Worodougou), s’est déroulé lundi au lycée Dominique Ouattara en présence du secrétaire général de la préfecture, Adolphe Zégbé-Kouamé, et du président du centre, Dr Dje Bi Kahou Albert.

‘’J’aime l’enseignement, surtout les enfants. Et, je ne veux pas laisser la craie’’, a confié Soumahoro Mamassa qui exerce à la maternelle dans un établissement privé de la place et qui avait dû interrompre les études après avoir contracté sa première grossesse en classe de seconde.

Mère de cinq enfants au nombre desquels Diomandé Binta est l’unique fille, Soumahoro Mamassa souhaite obtenir le baccalauréat pour intégrer la fonction publique en tant qu’enseignante.

La génitrice et son rejeton composent dans la série littéraire A2 et elles espèrent être admises toutes les deux au terme des cinq jours de composition.

Au lycée Dominique Ouattara, le seul centre d’écrit de la région du Worodougou, 676 candidats en provenance des départements de Séguéla et de Kani affrontent les épreuves du baccalauréat qui clôt les études secondaires.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat

• Un ancien joueur du Parma Calcio (Italie) avoue avoir tué sa mère et sa sœur

• Côte d’Ivoire: M’Bahiakro, cinq candidats au baccalauréat condamnés à deux mois de prison ferme

• Côte d’Ivoire: la justice condamne un élève à 2 mois de prison pour fraude à l’examen du baccalauréat

• Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac

• Côte d’Ivoire/ Deux candidats au Bac pris en flagrant délit de tricherie à Bongouanou

• Fraude au Bac 2017 : Six candidats mis aux arrêts à Prikro

• Côte d’Ivoire/ BEPC 2017: La candidate tuée après la composition à Guiglo admise à l’examen

• Côte d’Ivoire/ Il décroche le BEPC à 63 ans




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *