vavoua

Côte d’Ivoire: Vavoua, l’Agence Emploi Jeunes forme plus de 500 jeunes à l’entrepreneuriat pour «tourner le dos» à l’immigration clandestine

| Laissez un commentaire

 La direction départementale du ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique de Vavoua en collaboration avec l’antenne de l’Agence Emploi  Jeunes de Daloa a formé, samedi dernier plus de 500 jeunes de la commune de Vavoua à l’entrepreneuriat. 

À cette occasion, le directeur départemental du ministère de la promotion de la Jeunesse, de l’emploi des Jeunes et du Service civique de Vavoua (MPJRJSC), Nipi Mel Daniel a rappelé que 10 000 jeunes de la Côte d’Ivoire bénéficieront de cette session de formation.

« Cette formation prépare également les jeunes  à pouvoir aborder les différents projets qui vont être lancés pour pouvoir bénéficier des fonds », a-t-il fait remarquer. 

Il a également rappelé que l’Agence Emploi Jeunes a permis à quarante (40)jeunes  du département de Vavoua de bénéficier des fonds allant de 0 à 500 000 FCFA pour le financement de leur projet dans le cadre de la première phase du projet agir pour les jeunes.

« Plus de 600jeunes  sont en activité grâce au projet PEJEDEC et deux groupements de jeunes jeunont bénéficié des fonds non remboursables dans la production du riz et l’élevage des porcs. » , a-t-il ajouté, soulignant que c’est pourquoi, il a invité les  jeunes  de Vavoua à croire aux actions posées par le gouvernement ivoirien en leur faveur en tournant le dos à la facilité et à l’immigration clandestine. 

Pour sa part, le formateur, Gbogbo Koménan Paul, conseiller projet à l’Agence Emploi Jeunes de Daloa a montré qu’il est possible pour les jeunes  de créer leurs propres affaires via un projet, mais, a-t-il expliqué, « Cela passe par le travail, mais surtout l’élaboration d’un projet clair et susceptible d’être rentable » qu’il a appelé le business plan. 

De ce fait, selon, Gbogbo Koménan Paul, l’entrepreneuriat est une alternative pour lutter contre le chômage des jeunes, car aujourd’hui, les entreprises ne peuvent pas absorber le lot de demandeurs d’emploi.

« C’est pour cela en formant ses jeunes à l’entrepreneuriat, nous voulons les amener à prendre conscience qu’après les études, ils ont cette possibilité de s’insérer dans la vie active en créant eux-mêmes leur propre affaire », a-t-il souligné.

koaci.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ L’école de nouveau paralysée à Séguéla

• Côte d’Ivoire / 17 cas de grossesse enregistrés au premier trimestre au lycée moderne de Bocanda

• Côte d’Ivoire / Deux logements remis aux enseignants à Madinani

• Côte d’Ivoire / 140 jugements supplétifs établis par le SAARA en 2017

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Education Nationale : Le Ministre Adama Koné offre 500 tables-bancs et des ordinateurs aux lycées de kabadougou (Odienné)

• Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

• 3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *