tic

Côte d’Ivoire/International/ Vers l’harmonisation des cadres politique et réglementaire des TIC dans l’espace CEDEAO

63 vues | Laissez un commentaire

Le président de l’Assemblée nationale du Niger, Ousseini Tinni, invite les Africains à ne pas rater le rendez-vous du numérique et à refaire leur énorme retard sur les autres régions du monde.Il a lancé cet appel, mercredi à Niamey, au Niger, lors de la cérémonie d’ouverture du Forum sur l’harmonisation des cadres politique et juridique des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).« Nos ancêtres ont été subjugués par la révolution industrielle; la conséquence aura été l’asservissement collectif ! Aujourd’hui, au 21ème siècle, nous avons des atouts nous permettant d’être les acteurs majeurs de la révolution numérique », a déclaré M. Tinni, cité dans un communiqué de la CEDEAO transmis jeudi à l’AIP.Pour ce faire, il a exhorté les Etats membres de la CEDEAO à résoudre « la fracture numérique » avec laquelle ils sont entrés dans l’ère des TIC et à travailler ensemble pour réduire tous les coûts des différents facteurs qui y sont liés.Abondant dans le même sens, le commissaire de la Commission de la CEDEAO chargé des Télécommunications et des Technologies de l’Information, Dr Isaias Barreto Da Rosa, au nom du président de ladite Commission, Marcel de Souza, a souligné l’importance du rôle des parlementaires dans le processus d’harmonisation des cadres politique et juridique des TIC pour le développement de l’espace communautaire.Pour lui, la rencontre de Niamey permettra une meilleure appropriation des textes communautaires par les députés ouest-africains et facilitera ainsi la participation effective des Etats membres de la CEDEAO à la mise en place du marché unique des TIC en Afrique de l’Ouest.Quant au président du Réseau parlementaire des TIC de l’Assemblée nationale du Niger, Salifou Amadou Mayaki, il s’est appesanti sur le rôle primordial que jouent les députés dans la transposition des textes communautaires.Il a par ailleurs réitéré la disponibilité du Réseau à travailler en étroite collaboration avec les autres réseaux parlementaires ouest-africains, à l’élaboration des lois pour l’édification d’un village numérique sans barrières pour le bien-être des populations communautaires.Ce Forum est organisé à l’intention des parlementaires des Etats membres de la CEDEAO par l’Assemblée nationale du Niger, par le truchement de son Réseau parlementaire sur les TIC, en collaboration avec la Commission de la CEDEAO.

 

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/International/ De nouvelles réformes organisationnelles annoncées pour la Région africaine de l’OMS

• Côte d’Ivoire/International/ La 85e Conférence annuelle de l’IFA veut garantir la sécurité alimentaire mondiale

• Côte d’Ivoire/Filière coton : la vente des intrants dénoncée à Boundiali

• Côte d’Ivoire/ Six postes à pourvoir à la Fondation ICI (Communiqué)

• Côte d’Ivoire / Des acteurs équipés pour la sensibilisation sur la conservation du parc Taï à Soubré

• Côte d’Ivoire/ Les populations d’Aboisso invitées à s’approprier l’opération « Grand ménage »

• Économies africaines: La Bad prévoit une croissance de 3,4% en 2017

• Ouverture à Abidjan d’une conférence sur l’impact du blanchiment de capitaux sur les économies ouest-africaines

• Côte d’Ivoire/ L’EEP Madinani 4 reçoit un ordinateur fixe

• Côte d’Ivoire/375 cas de grossesses enregistrés à Dimbokro en milieu scolaire de 2010 à 2016 (SSSU)




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *