des-producteurs-de-Méaguy-e1497199499145

Côte d’Ivoire/Une société coopérative distribue 159 millions de primes à des producteurs de Soubré

24 vues | Laissez un commentaire

La société coopérative agricole Traulin des producteurs de Méagui (COOP-CA ECATAMEA) a distribué 159 millions de FCFA de primes à la qualité à ses producteurs au titre de la campagne 2016.

L’annonce a été faite par le vice-président du conseil d’administration, Kangah Yao Arsène, lors de l’assemblée générale ordinaire de fin d’exercice  tenue à Pogréadji, à 15 km de Méagui, samedi en présence du sous-préfet de Méagui, Koné Aboubacary, des partenaires techniques et financiers ainsi que des coopératives sœurs.

Dans les rapports de gestion présentés par Kangah Yao Arsène et Kouakou Amani Jeannot, respectivement président du conseil d’administration et directeur général, la société coopérative a, malgré la chute brutale des cours du cacao, a collecté et commercialisé 4912 T de cacao, dont 3194,933 T de cacao certifié. Ce qui a permis à la société de réaliser un résultat net de 21,8 millions FCFA et de distribuer 159 millions de FCFA de primes aux producteurs, ont-ils ajouté.

Pour les deux responsables, la coopérative a eu son salut grâce au projet de certification qui lui a permis d’amortir ses charges.  C’est pourquoi, ils n’ont exhorté les producteurs à s’engager résolument dans la quête du cacao de bonne qualité pour accroitre leurs revenus et dans le renouvellement du verger, à travers le projet de 15 000 plants de pépinières de cacao mis en place par la société avec l’ANADER et la société Cargill.

Le représentant du chef de zone ANADER, Modeste Kouakou, le délégué régional du conseil café-cacao, Fadiga Mamadou, et le directeur départemental de l’Agriculture Diomandé Mamadou ont, tour à tour, salué la tenue de cette assemblée générale, signe de bonne gouvernance, avant de féliciter les responsables de cette société pour les performances réalisées pour le bonheur des producteurs.

Quelle que soit la situation financière de la société, il faut nécessairement rendre compte aux producteurs de la gestion de la société, ont-ils dit, exhortant les dirigeants de la société à faire sienne les valeurs de probité, de bonne gestion, de rigueur et du  respect de la chose commune.

SOURCE : AIP

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire / Formation professionnelle : 504 candidats aux épreuves écrites à San Pedro

• Côte d’Ivoire/ Plus de 56.000 candidats à l’assaut du BAC à Yopougon

• Côte d’Ivoire / Les épreuves orales du baccalauréat se déroulent sans encombre à Biankouma

• Côte d’Ivoire / 4 799 candidats de la Marahoué affrontent les épreuves orales du Baccalauréat

• L’élève le plus intelligent de l’Afrique à seulement 10 ans.

• Côte d’Ivoire-Inter/ Des sages-femmes réclament la reconnaissance de leur profession qui aide à sauver des vies

• Côte d’Ivoire/ La croissance économique au cœur de la deuxième édition du FICCA

• L’USAID promet des actions pour relancer l’aulacodiculture en Côte d’Ivoire après Ebola

• Côte d’Ivoire: Des bandits s’introduisent dans une église, ligotent les prêtres et emportent tout

• Mega Qadr 2017: Sous le signe de la lutte contre l’enrichissement illicite




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *