daloa

Délinquance juvénile-Enfant en conflit avec la loi : Le Maire de la commune de Daloa monte au créneau

160 vues | Laissez un commentaire

La salle des fêtes de la grande mairie de Daloa a abrité le 05 janvier dernier, la première session ordinaire du conseil municipal de l’année 2017.
Au cours de cette réunion, le premier magistrat de la commune de Daloa, Samba Coulibaly a profité pour sensibiliser ses parents sur certains maux qui touchent la jeunesse de la cité des Antilopes à savoir, des actes de vandalismes relatifs aux vols des ampoules des lampadaires des éclairages publics et surtout l’avènement du phénomène des enfants en conflit avec la loi dans sa commune.
« En deux mois, deux personnes ont perdu la vie par la faute de ces enfants. Nous attirons l’attention des parents pour leur exhorter à surveiller leurs enfants pour éviter qu’ils ne subissent des représailles des forces de l’ordre qui sont déterminées à éradiquer ce phénomène », a souligné Samba Coulibaly.
Poursuivant, il a exhorté les parents à mettre fin au phénomène de la migration clandestine pratiquée par les jeunes de sa commune et qui a déjà endeuillé plusieurs familles : « Chers parents, parlez à vos enfants. Jouez votre rôle de pères, de mères et d’éducateurs des enfants car la migration clandestine, est dangereuse. ».
Rappelant les dangers auxquels cette jeunesse s’expose à savoir la mort et l’emprisonnement, l’élu les a exhortés à se départir de toute idée d’aventure à risques, sans issue, c’est pourquoi, il dira : « la Côte d’Ivoire regorge de toutes les potentialités prouvant permettre aux jeunes de s’épanouir et de se réaliser ».
Ajoutant l’acte à la parole, le maire Samba Coulibaly a annoncé qu’un plaidoyer a été fait pour la construction d’une usine de chocolaterie à Daloa pour accroître l’employabilité des jeunes de la cité des antilopes.
Saluant le climat de paix qui règne dans sa commune, le maire Samba Coulibaly a rappelé à chacun que la cohésion sociale est une réalité dans sa commune, car «Daloa reste et restera une ville-carrefour où tous les peuples se retrouvent », a-t-il renchéri.
Notons qu’au cours de cette session, le budget 2017 de la commune a été adopté et voté à l’unanimité par l’ensemble des conseillers municipaux présents à hauteur de 1.187.808.000 FCFA pour un fonctionnement de 857.945.000 FCFA et un investissement de 329.863.000 FCFA.

Source:abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Plus de 20 000 enfants enregistrés à la 5e édition de la caravane ophtalmologique

• Côte d’Ivoire/ Un homme écope de trois mois de prison pour maltraitance d’enfant à Bouna

• L’AIBEF exhorte les parents à passer plus de temps avec leurs enfants (Communiqué)

• Côte d’Ivoire-Inter / Une ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF appelle à mieux protéger les enfants victimes de violence sexuelle au Zimbabwé

• Fin de la 5ème caravane ophtalmologique dans le Haut-Sassandra : la Fondation Children Of Africa offre des soins gratuits à 20814 enfants

• La journée de l’enfant africain pour les ECODIM célébrée en juin à Bouaflé

• Côte d’Ivoire / Une ONG initie des cours pour relever le niveau des élèves du primaire à Facobly

• En Côte d’Ivoire pour 3 spectacles: “La Reine des neiges” visite la Case des Enfants de Children Of Africa

• L’UNICEF veut un futur prospère pour chaque enfant de Côte d’Ivoire

• Droits de l’enfant: Les acteurs à la recherche d’une meilleure prise en charge des enfants impliqués dans la violence




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *