téléchargement (1)

Des « classes inclusives » avec malentendants proposées aux élèves-maitres du Cafop de Gagnoa

| Laissez un commentaire

Des « classes inclusives » prenant en compte des malentendants ont été proposées aux élèves-maitres de la 40ème promotion sortante du centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) de Gagnoa, par le directeur des Lycées et collèges de Côte d’Ivoire lors de la célébration des 40 ans de l’établissement.
« J’ai des affectations spécifiques pour vous », a annoncé, mercredi, Méa Kouadio, indiquant que, depuis quatre ans, l’État a introduit une expérience de classes « inclusives » dans lesquelles sont intégrés trois ou quatre enfants malentendants avec les autres élèves « normaux ».
Tout élève-maître intéressé par ces localités, de façon spécifique, est invité à se manifester, à condition, a dit le représentant du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, de savoir parler déjà la langue des signes ou d’avoir une « profonde ambition » pour ce projet.
Depuis 2015, l’État a fait voter la loi de l’école obligatoire et décidé du recrutement de 7 000 enseignants en 2016, dans le cadre de la mise en œuvre de cette loi. L’expérience de « classes inclusives » s’inscrit, avec d’autres projets, dans cette dynamique de scolariser tous les enfants de Côte d’Ivoire, a insisté Méa Kouadio.
Des écoles de ce type sont déjà ouvertes à Yopougon, Abobo, Port-Bouët, Yamoussoukro et Bouaké, et certainement ailleurs à la rentrée scolaire 2017-2018, a annoncé le directeur des Lycées et collèges.

SOURCE : AIP

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ 200 kits de dispositif de lavage de main à des restauratrices et aux directeurs d’écoles de Soubré

• Cote d’Ivoire/ Le 60e anniversaire du collège moderne d’Abengourou célébré

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Abou Karamoko (Pdt de l’Université FHB) à propos de la grève des enseignants : « L’Etat a payé plus de 2 milliards déjà » Johnson Kouassi Zamina (SG CNEC) : « Tant que nous n’avons pas les preuves, nous resterons sceptiques »

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• Côte d’Ivoire: Lutte contre la corruption en milieu scolaire, le RIJLI à l’assaut des établissements scolaires

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *