Ravisseurs

Deux élèves enlèvent la fille de leur professeur pour une rançon de 60 000 FCFA

302 vues | Laissez un commentaire

Le commissariat de police de Vavoua a mis la main  lundi, sur deux élèves qui avaient enlevé depuis deux jours, une fillette de sept ans de leur  ancien professeur en réclamant  une rançon de 60 000 francs CFA pour sa libération. Selon le commissaire Koko Hilaire, les deux présumés ravisseurs à savoir Tapé Rosemonde, 22 ans, élève en Terminale A et Diagoné Bi Crépin, 18 ans élève en classe de 2nde, tous au lycée moderne de la ville, ont été appréhendés grâce à la collaboration de la téléphonie mobile Orange qui a pu identifier le numéro sur lequel ils avaient exigé un transfert du montant au père de la fillette, Némé Leroy Saint Henri, professeur d’Epreuves physiques et sportives (EPS) au collège moderne Saint Emile de Vavoua.

Source : aip

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: Prouesse des sages-femmes dans un cas inédit d’accouchement

• Côte d’Ivoire: Reprise des manifestations estudiantines sous fond de révolte sociale et de menace des forces de l’ordre

• Côte d’Ivoire: échauffourées entre étudiants et forces de l’ordre à Abidjan

• Côte d’Ivoire / Biographie de Kandia Camara, nouvelle secrétaire générale du RDR

• Côte d’Ivoire: Bouaké, un taximètre «renverse» un étudiant, ces condisciples se révoltent et «cassent» le taxi

• Un écolier écrasé par un camion-citerne près de Kanawolo (Niakara)

• Des parents d’élèves de Soubré mécontents de l’orientation de leurs enfants en 6ème

• Gagnoa: Kader Kéita affirme n’avoir jamais vendu de glaces

• UNE ASSOCIATION D’ELEVES MILITE POUR L’ABANDON DE L’EXCISION A GBEMOU

• Les pays africains qui consomment le plus (et le moins) d’alcool par habitant




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *