Distributions de kits scolaires, Kandia Camara (Ministre), « les kits sont gratuits, dénoncez donc les fraudeurs pour des sanctions »

198 vues | Laissez un commentaire

Le ministre de l’Education Nationale, Kandia Camara, a lancé ce matin au groupe scolaire Abobo Nord, la distribution officielle de kits scolaires pour des milliers d’écoliers ivoiriens. Et ce, pour le grand bonheur des parents d’élèves qui ont massivement effectué le déplacement de ce mercredi 14 septembre.
Depuis l’avènement au pouvoir d’Alassane Ouattara, l’école est devenue obligatoire. Pour ne pas laisser un jeune ivoirien en rade, le financement de l’achat de kits scolaires a été institué par le gouvernement afin de soulager les parents pauvres.
Pour la quatrième année consécutive, outre les constructions d’écoles pour un meilleur cadre de travail des enseignants et des enfants, les kits sont gratuitement distribués sur l’ensemble du territoire national.

« Je m’appelle Aboubacar Toungara, je suis en classe de CE1, nous attendons la distribution des sacs et des cahiers pour faire les exercices avec le maître », indique un élève non loin de ses camarades assis avant l’arrivée du ministre.
Pour s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre effective des cours le mercredi matin, Kandia Camara, après le  conseil des ministres de ce jour, a elle-même lancé au Groupe scolaire Abobo Nord la distribution des kits scolaires pour cette année scolaire.

Les instituteurs, parents et élèves dans la grande cour  de l’école saisissent, des deux bras, le matériel utile à l’apprentissage conventionnel. « Ce sont 3.064.924 kits scolaires qui seront distribués pour aider et faciliter l’inscription des enfants à l’école. Pour que l’éducation pour tous soit davantage une réalité. Ces kits sont gratuits. Et, s’il y a des faussaires, des fraudeurs, dénoncez-les pour qu’ils soient châtiés », recommande fermement la ministre de l’Education Nationale.
« Avec le matériel donné gratuitement, L’Etat contribue  grandement à  la tâche qui revient aux enseignants, aux parents et aux élèves. C’est d’un grand intérêt pour améliorer le système éducatif et les  résultats des élèves ivoiriens », rappelle l’instituteur de l’école primaire Ekian Méa Jean Paul, en classe de CP1 depuis 21 ans.

Du côté des parents d’élèves, les remerciements fusent. Mais aussi, ils n’hésitent pas à dénoncer les injustices subies.
Mmes Doumbia et Dosso Fatoumata ont respectivement 10 et 5 enfants dans le Groupe scolaire Nord Abobo. «  Nous payons 250 FCFA pour que nos enfants aient aussi des kits, et avant, on payait 200 FCFA chaque mercredi et samedi pour des cours, c’est trop chers. On espère que les  nouveaux cours de mercredi ne seront pas payants. Mais, il reste les cotisations du comité de gestion, d’un montant de 3500 FCFA sur lesquels nous allons plancher maintenant » font-elles savoir. L’inspecteur Kouadio devra mettre ses hommes en mission afin de bien expliquer le fonctionnement de l’école et le rôle du comité de gestion dans la vie de l’école.

Moïse ACHIRO.

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: Mariatou Koné lance l’ouverture de la rentrée académique 2017-2018 des Centres de protection de la petite enfance

• Calendrier scolaire 2017-2018

• Partenariat : signature d’un avenant à l’accord-cadre entre l’INP-HB et le CIRAD

• Visite de courtoisie de Madame le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à l’INP-HB

• TIC- l’ivoirienne Raissa Banhoro remporte le prix de l’innovation RFI

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Côte d’Ivoire / La jeunesse pour la création de plus d’opportunités d’emplois (Recommandations)

• Côte d’Ivoire/ Une ONG d’Agboville offre des kits scolaires à une centaine d’enfants démunis

• Éducation : Inauguration de la première bibliothèque du Groupe Magic System à Anoumabo

• Danané – Un incendie ravage le lycée moderne




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *