enfants qui frappent leurs pères !

Bénin / éducation et vie au Bénin : Haro sur ces enfants qui frappent leurs pères !

| Laissez un commentaire

La question de l’éducation au Bénin est plus que jamais très importante au point où on invite les parents à aider l’école, les adultes ou les familles à éduquer les enfants comme il se doit et ceci, très vite. Malheureusement, cette noble tâche est mise à rude épreuve par le fait qu’il y a des délinquants qui portent la main sur leurs parents ou pères.
René Adéniyi
Un jour en visite chez un ami dans un quartier de Cotonou, j’eus la triste chance de voir un adolescent battre son père, c’est-à-dire, celui-là qui lui a donné naissance. Assise à côté les yeux larmoyants, la maman ne savait pas quoi faire pour arrêter les deux boxeurs. Suite à mes renseignements sur place, on me confia que tous les jours, le père battait la maman devant les enfants et que le délinquant du jour lui même n’hésitait pas parfois à gifler sa mère. Le reste de l’histoire est difficile à raconter même si on peut signaler que le père humilié devant toute une foule de voisins et de curieux , finit par dégainer une machette pour soit- disant éliminer son fils…
Cet exemple, c’est la vérité, cache d’autres faits similaires puisque au jour d’aujourd’hui, ils sont nombreux les enfants qui frappent leurs parents ou leurs pères en premier. Les raisons de cet état de choses sont nombreuses et parmi celles -ci , on peut citer, le visionnage des films sur les portables ou à la télévision, l’absence répétée du père à la maison, le manque d’éducation ou la fait de laisser la maman seule éduquer les enfants , la non scolarisation des enfants , le non suivi des résultats scolaires des enfants , les mauvaises fréquentations de la part des bambins qui finissent par devenir de véritables délinquants. Pour remédier à cette situation, les familles, les parents ou les pères responsables doivent se réveiller pour mettre fin à cette pagaille qui ne dit pas son nom. Dans certaines familles, les oncles ou cousins, experts en chicote, en fessée ou en correction et même en conseils sont là pour faire l’affaire…

Source : 24haubenin.info

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Vaccination des enfants- 35 millions de dollars US mobilisés par l’Unicef, la Côte d’Ivoire « sur la bonne voie »

• Joie de Noel : La Ministre Mariatou KONE donne le sourire à plus de 1000 Enfants démunis

• Une écolière de 8 ans violée par un quadragénaire à Loviguié (Agboville)

• Lancement à Abidjan d’une campagne de lutte contre le mariage des enfants

• Lutte contre le SIDA et les IST chez les enfants – Dominique Ouattara plaide en faveur d’une production locale des ARV pédiatrique

• Ouverture à Abidjan d’un atelier d’appropriation des recommandations d’un guide sur les violences faites aux enfants

• La ministre Mariatou Koné invite à une protection plus renforcée des enfants

• Déclaration officielle de Madame la ministre de la femme, de la protection et de la solidarité à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Enfant.

• Korhogo: Children of Africa offre une cantine et des équipements scolaires à plus de 300 enfants

• Lutte contre l’apatridie – L’Unicef sauve des enfants sans papiers




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *