Education- Les Mathématiques pour transformer les jeunes africains

Education- Les Mathématiques pour transformer les jeunes africains

135 vues | Laissez un commentaire

Des organisations internationales dont l’ADEA et la coopération japonaise, JICA, soutiennent l’enseignement des Sciences en Afrique.

Ce jeudi 13 octobre 2016, l’Association pour le développement de l’éducation en  Afrique (Adea), l’Agence japonaise de coopération  internationale (Jica), le Centre pour l’enseignement des mathématiques, des sciences et de la technologie (Cemastea), le Pole qualité inter- pays de l’Adea sur l’enseignement et  des mathématiques et des sciences (Pqip-Ems) avec l’appui du ministère de l’Education, de la science et de la technologie  du Kenya indique par une note de presse dont Politikafrique.info a reçu copie de la clôture de la formation effectuée auprès de 17 pays africains avec 120 participants.

L’objectif à ce jour, c’est la « prospection, la réflexion-critique pour inculquer aux jeunes africains, les compétences pour créer des professionnels haut de gamme capables de faire la gestion des ressources de l’Afrique ». Mais aussi, « ajouter de la valeur aux produits et services en Afrique »soutient Shem Bodo de l’Adea sur le programme de formation en pays tiers (Pfpt).

Pour ce faire,  40 formateurs de l’enseignement élémentaire et  primaire formés en deux semaines, à succès, au Cameroun, en Ethiopie, au Ghana, au Nigéria, en Afrique du Sud  et en Zambie  décrochent d’office à cet effet, un certificat.
Une formation partie intégrante de  la stratégie continentale  d’éducation pour l’Afrique 2016-2025. A savoir, un ensemble de disciplines enseignées aux africains et pour les africains, par des organisations mondiales.
C’est aussi une avancée considérable dans les objectifs du développement (ODD) aux niveaux des mathématiques, de la physique, de la chimie, de la biologie, et des sciences en cette édition 2016-2019. L’accent   est bien mis sur « l’Utilisation et l’apprentissage par la recherche et l’évaluation des enseignements par les pairs pour améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques  et des sciences ».
Il fait place à l’édition 2017 prévu au Maroc. Au royaume chérifien, la thématique sera « Revitaliser l’éducation dans la perspective du programme universel 2030 et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique ». Une fois de plus sera fait la promotion des mathématiques, des sciences auprès du principal capital humain du continent africain ; la jeunesse.

Source:politikafrique.info

Crédit photo:Google

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire / Formation professionnelle : 504 candidats aux épreuves écrites à San Pedro

• Côte d’Ivoire/ Plus de 56.000 candidats à l’assaut du BAC à Yopougon

• Côte d’Ivoire / Les épreuves orales du baccalauréat se déroulent sans encombre à Biankouma

• Côte d’Ivoire / 4 799 candidats de la Marahoué affrontent les épreuves orales du Baccalauréat

• L’élève le plus intelligent de l’Afrique à seulement 10 ans.

• Côte d’Ivoire-Inter/ Des sages-femmes réclament la reconnaissance de leur profession qui aide à sauver des vies

• Côte d’Ivoire/ La croissance économique au cœur de la deuxième édition du FICCA

• L’USAID promet des actions pour relancer l’aulacodiculture en Côte d’Ivoire après Ebola

• Côte d’Ivoire: Des bandits s’introduisent dans une église, ligotent les prêtres et emportent tout

• Mega Qadr 2017: Sous le signe de la lutte contre l’enrichissement illicite




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *