Education Nationale- Le sac solaire pour 1 million d’enfants sans courant

Education Nationale- Le sac solaire pour 1 million d’enfants sans courant

138 vues | Laissez un commentaire

De jeunes inventeurs ivoiriens ont créé un sac innovant qui va soulager les écoliers des régions sans électricité de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique.

M’bouah Jean Claude, directeur de la fondation Magic System a fait une révélation de taille. Le Directeur Général du Conseil Café-cacao a décidé de subventionner le « solarpark » afin que les enfants des producteurs de café-cacao ivoiriens, puissent fréquenter l’école.
Ces enfants sont pour la plupart dans les régions de production dépourvues d’électricité au Centre-Ouest, à l’Est, au Sud-Est, à l’Ouest et dans le Sud-Ouest.

La solution face au dilemme de ces enfants, un cartable solaire, fruit du jus de cerveau d’Evariste Akoumian, un jeune informaticien, membre de l’équipe de Thierry N’douffou, inventeur de la tablette Qelasy.

En Côte d’Ivoire, de 2011 à 2014, dans le cadre du programme présidentiel d’urgence (PPU), 359 localités de plus de 500 habitants ont été connectés au réseau électrique et 214 ont vu un renforcement de leur dispositif d’alimentation selon Patrick Achi, ministre des Infrastructures Economiques le 24 novembre dernier au Salon des Infrastructures d’Abidjan.

Pour présenter ce produit pour enfants de pauvres car son inventeur, a lui-même attendu la lampe à pétrole, à la fin des tâches ménagères de sa mère, pour étudier, le lycée sainte Marie a servi de cadre à une cérémonie ce mercredi 30 novembre.

« L’idée m’est venue  lors d’un voyage à l’intérieur du pays, j’ai constaté que les enfants une fois rentrés de l’école, ont du mal à apprendre. Les parents n’ont pas les moyens d’avoir plusieurs lampes tempête pour que l’enfant puisse prendre une lampe, afin d’étudier. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de mettre en place ce cartable  solaire, solarpak, afin d’ aider ces apprenants à étudier et à être autonomes. Nos enfants ont besoin d’électricité pour améliorer leur capacité », justifie Evariste Akomian.

Poursuivant, il indique « Solarpak est comme un sac ordinaire, mais sa particularité est qu’il est doté d’une plaquette solaire et d’une bactérie à l’intérieur. La bactérie se recharge à la lumière du jour  et au soleil », explique le jeune inventeur.
A l’en croire, le projet n’a pas été du tout facile, car il été conçu sur fonds propre avec des amis. Evariste Akoumian sollicite donc l’aide de bonnes volonté, notamment, les organisations et fondations. Ce, en vue de produire plus de cartables solarpak et les offrir gratuitement aux enfants.

Les cartables solarpak sont  vendus au prix  de 12.900f ttc,  dans les locaux  de qelasy.
Abdoulaye Kouyaté, chef de cabinet du ministre de l’Education Nationale a félicité Evariste Akoumian. « Bravo pour cette lumineuse invention, une innovation à fort impact social qui conduit à l’équité dans l’apprentissage » a indiqué le chef de cabinet, représentant le ministre Kandia Camara.

Il a salué cette invention 100% ivoirienne pour l’éducation des enfants ivoiriens car « dans 20 ou 30 ans, il sera de plus en plus difficile d’enseigner sans les TIC » a souligné Abdoulaye Kouyaté.
La fondation Magic System a assuré Evariste et ses amis de son soutien. Ainsi, pour les 20 ans de carrière, le groupe zouglou parcourra 14 pays avec le cartable solaire et mettra son réseau de partenaires à la disposition d’Evariste Akoumian et de son équipe pour la promotion de solarpark.

« Cette initiative vise à protéger notre environnement » a insisté M’bouah Jean Claude.
Le représentant-pays de l’Unesco, Yao Ydo a estimé que cette invention est la réponse de la « qualité en rade » de l’éducation pour tous lancée depuis 2000 à Dakar et dont le bilan a été fait à Kigali en 2015. Il a estimé à « 18 millions de jeunes africains et 1 million en Côte d’Ivoire, ces jeunes enfants hors du système éducatif ».

« Ce sac permettra à des enfants des zones non éclairées d’étudier » a soutenu Yao Ydo.
Le projet de cartable scolaire est  aussi salué par les parents  d’élèves. Alice Gbédé, parent d’élève présente à la cérémonie encourage l’équipe qelasy. « C’est une très bonne initiative qu’il faut encourager, surtout pour nos  populations rurales où les enfants n’ont  pas accès à l’électricité. L’électricité est source d’apprentissage. Je souhaite  que Qelasy puissent avoir le financement adéquat pour vulgariser davantage ces cartables », souhaite-t-elle.

Par ailleurs, le Directeur Général de Qelasy, Thierry N’douffou souligne que Le projet renferme également une solution d’éducation numérique clé en main constitué d’une tablette. « Aujourd’hui, le cartable, c’est la tablette dans laquelle on trouve du contenu scolaire format numérique et interactif. On y trouve aussi des outils pour l’enseignant, lui permettant d’utiliser le numérique pour enseigner », précise-t-il.

Le  coût de la tablette Qelasy est aujourd’hui à 130.000 franc Cfa l’unité.
La structure Qelasy  bénéficie du soutien des fondations et partenaires au développement qui subventionnent la distribution des tablettes. Déjà plus de 200 unités de tablette ont été distribuées gratuitement dans les écoles publiques.

Source:Politikafrique.info

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Les élèves de Bocanda exhortés à tourner le dos aux grèves

• Côte d’Ivoire/ Le député d’Agboville offre 3,5 T de sucre aux musulmans de la commune

• Côte d’Ivoire/ Un millier de femmes honorées par le RAFAA à Agboville

• Côte d’Ivoire/ Quatre trésoreries principales inaugurées dans le Nord

• Côte d’Ivoire/ Fête des mères : Les femmes méthodistes de Divo invitées à être actives

• Côte d’Ivoire/ Démarrage de la délivrance des attestations d’identité sécurisées à Odienné

• Côte d’Ivoire/ Les Eléphants entament leur préparation en Belgique

• Sports équestres/ La Côte d’Ivoire remporte le grand prix de la course CEDEAO de 2400 mètres

• Côte d’Ivoire/ Une campagne contre le trachome suscite des inquiétudes au sein de la population de Kani

• Côte d’Ivoire/ Une agence conseil initie des prix des meilleurs établissements de santé




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *