chienne vivante

Education / Un jeune français écope de huit mois de prison pour avoir enterré sa chienne vivante

288 vues | Laissez un commentaire

Un jeune français  de 22 ans a été condamné mercredi à Versailles à huit mois d’emprisonnement avec sursis pour avoir enterré sa chienne vivante, sa laisse lestée de pierres, en 2015, dans les Yvelines. Selon l’AFP, le prévenu devra payer 150 euros, soit environ 98 000 F CFA de dommages et intérêts aux deux policiers qu’il a injuriés et 1.000 euros , soit 655 000 F CFA aux sept organisations de défense des animaux qui se sont constituées partie civile. Le 1er août 2015 à Carrières-sur-Seine, un promeneur avait remarqué une forme étrange qui se dessinait sous terre: la truffe d’un animal qui respirait encore dépassait à peine. En creusant, il avait trouvé une chienne, un dogue de Bordeaux.

 

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire: un député concède 10% de son salaire aux économiquement faibles

• Côte d’Ivoire/International/ Mondiaux d’athlétisme : Usain Bolt détrôné à son dernier 100 m

• Un Ivoirien connecte un village isolé à Internet… grâce à la lumière !

• Séguéla : Bac 2017 / Un élève apprend son admission en prison

• Au Zimbabwe, les chèvres sont acceptées pour payer les frais scolaires

• Bénin / BAC 2017: À 11 ans il décroche son baccalauréat

• Un ancien joueur du Parma Calcio (Italie) avoue avoir tué sa mère et sa sœur

• Côte d’Ivoire: M’Bahiakro, cinq candidats au baccalauréat condamnés à deux mois de prison ferme

• Côte d’Ivoire: la justice condamne un élève à 2 mois de prison pour fraude à l’examen du baccalauréat

• Méagui : 2 enseignants arrêtés pour fraude au Bac




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *