concours commerce1

Etudes-à-l’etanger / 10 conseils pour réussir les concours des écoles de commerce et de management à bac +2/+3

396 vues | Laissez un commentaire

 

Directeur d’Aurlom, la prépa spécialiste des admissions parallèles en école de commerce, Franck Attelan vous livre les dix conseils qu’il donne chaque année à ses étudiants qui obtiennent régulièrement les meilleurs résultats aux concours.

Par Franck Attelan

 

  1. MAC 100, Tage Mage, Tage 2, Arpège… Attention aux tests !

Tous les concours d’entrée des écoles de commerce accessibles à bac +2/+3 vous demanderont de passer un test d’aptitudes.
Selon les concours, ces tests s’appelleront MAC 100, Tage Mage, Tage 2 ou encore Arpège. Pour réussir ces tests qui interdisent l’usage de la calculatrice et qui contiennent tous une bonne dose de logique et de calcul, vous devrez être TRÈS BIEN entraînés et avoir vu un nombre important de cas et de questions types.
Vous devrez donc acquérir un ou deux ouvrages de référence que vous garderez près de vous tout au long de votre préparation. J’attire votre attention sur le fait que nombreux sont les étudiants qui ratent leurs épreuves de tests à cause d’un déficit de rapidité et de concentration.
Alors un conseil qui vaut de l’or : soyez irréprochable en calcul mental. Comment ? Révisez vos tables de multiplication, apprenez vos carrés jusqu’à 20 (que vaut le carré de 13 ???), vos cubes jusqu’à 10. Habituez-vous désormais à POSER toutes vos additions, vos multiplications, vos divisions…
Mieux encore ! Essayez de calculer de tête. Les meilleurs étudiants de la prépa ne ratent aucune occasion de progresser. Lorsqu’ils font quelques courses dans un supermarché, ils calculent au centime près le montant de leurs achats et vérifient que leur calcul est juste une fois passés en caisse. Tous les moyens sont bons pour réussir ses concours, non ?

 

concours commerc21

  1. Synthèse, dissertation, analyse de situation, étude de dossier : vous devrez réussir ces épreuves.

La majorité des écoles de management proposent des épreuves rédactionnelles aux candidats désireux de venir suivre leurs enseignements. C’est le cas des concours Passerelle, Tremplin, Ambitions + ou encore EM Lyon et Audencia. Même si leurs formes et modalités demeurent variées, elles ont toutes pour objectif de sélectionner des candidats démontrant leurs aptitudes à l’occupation ultérieure d’un poste de cadre ou de dirigeant.
Se refusant donc à céder au pessimisme ambiant, les écoles persistent à considérer, avec raison, que la maîtrise de la langue française écrite constitue une des composantes de l’« honnête homme » de ce début de XXIe siècle qu’elle contribuent à former et à épanouir.
Un conseil important : n’attendez pas la veille pour travailler les épreuves rédactionnelles. Ces dernières convoquent toujours un entraînement régulier, sous perfusion. Travailler ces épreuves 2 semaines ou 10 jours avant le jour J ne vous fera pas progresser. Je vous conseille de consacrer 15 minutes chaque jour pour lire un article de presse ou un essai (variez les plaisirs : Le Monde, Historia, Sciences Humaines, etc.). Prenez ensuite 5 minutes supplémentaires pour (1) faire un mini-plan de ce que vous avez lu et (2) résumer le texte en 3 ou 4 lignes. Ce travail paie toujours et les progrès sont toujours au rendez-vous !

  1. QCM d’anglais, TOEIC, TOEFL, entretien en anglais : un passage obligé.

Un conseil pour les tests : fixez-vous chaque jour 15 minutes pour apprendre une liste de 30 mots de vocabulaire ou pour travailler sur une dizaine de QCM de grammaire.
Pour l’oral : échangez des heures d’apprentissage de l’anglais par des heures d’enseignement du français. C’est TRÈS efficace pour améliorer nettement son niveau et pour ne plus jamais complexer à l’oral. Le site de référence 100 % gratuit : www.conversationexchange.com.

concours commerc4

  1. CV et lettre de motivation : quelques astuces.

Toutes les écoles vous demanderont à un moment ou un autre de leur fournir un CV (on dit aussi « mini-CV ») et/ou une lettre de motivation. Ne négligez pas ces deux documents qui constituent toujours un indicateur assez fiable du « bon » chercheur de stage que vous serez dans les mois qui suivront votre intégration.
Quelques astuces qui font la différence : pour le CV, soyez TRÈS précis. Si vous pratiquez un sport, dites depuis combien de temps. Vous aimez le cinéma ou la lecture ? Précisez ! Cinéma fantastique, films de De Niro, cinéma d’action coréen… BD, classiques du XIXe siècle, mangas…
Peu importe ce que vous aimez tant que c’est vrai ! Plus vous serez précis et plus le jury aura le sentiment de « bien » vous connaître. Pour la lettre de motivation, raisonnez de façon inductive : commencez toujours par annoncer votre objectif final (celui de devenir manager dans la grande distribution par exemple) et expliquez ensuite pourquoi vous pensez que (1) vous êtes la bonne personne pour ce poste et (2) que c’est cette école qu’il vous faut pour concrétiser votre projet.

  1. Entretiens de motivation : vous êtes déjà en retard sur votre préparation !

L’entretien est l’épreuve la plus longue à préparer. Vous allez devoir parler de vous et sachez que c’est loin d’être facile ! Vous devrez partager avec des personnes que vous ne connaissez pas vos qualités, vos défauts, vos doutes et vos espoirs. Vous devrez évoquer longuement vos succès et vos échecs, tant d’un point de vue personnel que professionnel.
Vous devrez aussi expliquer pourquoi vous souhaitez intégrer telle école et pas une autre. Savoir qui on est, d’où on vient et où on veut aller, comprendre ce que l’on aime sincèrement et ce que l’on aime moins PREND DU TEMPS. BEAUCOUP DE TEMPS. Alors au travail !

concours commerc6h

6.Planifiez vos révisions !

Une des clés du succès aux concours est de bien vous préparer en amont en planifiant vos révisions. En effet, tout candidat ayant l’ambition d’atteindre son pic de forme le jour J devra se préparer tel un sportif de haut niveau avant une compétition ! Pour cela, estimez la quantité de travail et de révisions à effectuer pour chacune des matières des concours. Puis fixez-vous un calendrier de révisions que vous respecterez le plus rigoureusement possible.

  • Planifier ses révisions offre de nombreux avantages :
  1. Vous serez rassuré. En effet, avoir une vision et un cap sur les mois à venir fera que vous ne serez jamais « surpris » par la quantité de travail à fournir. Vous saurez que vous êtes en mesure de respecter votre calendrier étant donné que c’est vous-même qui l’avez conçu. Cependant, prévoyez une marge de sécurité de deux semaines si jamais vous avez un peu de retard dans vos révisions ou si un imprévu vient perturber votre calendrier de révisions.
  2. Vous serez à 100 % de vos capacités le jour J. Planifier vos révisions vous permettra de « monter en puissance » au fur et à mesure de votre préparation jusqu’à atteindre un pic. Ce pic de forme devra être (si possible) la semaine de vos concours. La connaissance de la quantité de révisions pour chaque matière et de votre productivité d’apprentissage est donc primordiale.
  3. Votre quantité de travail sera « lissée ». En planifiant vos révisions, le temps de révisions nécessaire pour réussir vos concours sera ainsi réparti équitablement sur plusieurs semaines / mois, rendant d’autant plus agréable et supportable la charge de travail supplémentaire.
  • Notre recommandation de planification :

Calendrier de révisions :

Planning de révision hebdomadaire :
Matières Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sam Dim
Anglais 15’ 15’ 15’ 15’ 15’
Épreuves rédactionnelles 20’ 20’ 3h 20’
Tests d’aptitudes 30’ 30’ 2h
Entretiens 10’ 10’ 10’ 10’ 10’ 10’ 30’
  • Étape 1 : « Apprentissage du cours » (1 mois). À l’aide de livres consacrés aux différentes épreuves, apprenez les fondamentaux de chaque épreuve (cours, types d’exercices, notions et thèmes abordés, formules à connaître par cœur). Dès qu’une nouvelle notion est apprise, n’hésitez pas à faire un exercice pour l’appliquer !
  • Étape 2 : « Révisions » (1-2 semaines). Période où vous révisez le cours appris pendant les semaines précédentes afin de vérifier que vous avez bien assimilé la totalité du cours et que vous comprenez les mécanismes de chaque épreuve.
  • Étape 3 : « Entraînement » (1 mois). Période où vous mettez en pratique les connaissances acquises dans les conditions réelles du concours. Pour cela, exercez-vous sur des annales, des tests blancs ou des exercices à l’aide de livres ou sur  high-learning.com.
  1. Internet et les concours.
  2. Studyramagrandesecoles.com est indubitablement le site de référence sur l’actualité des écoles de management. Pour les concours, les épreuves et leurs modalités, nous vous recommandons de vous connecter sur les sites officiels des écoles et des concours et de compléter vos recherches sur www.studyramagrandesecoles.com. Vous y trouverez de nombreuses vidéos de conseils pour bien préparer vos concours.
  3. Entraînez-vous en ligne gratuitement sur des milliers de tests de logique, de calcul et d’anglais sur www.high-learning.com. Conçu par des spécialistes des concours d’entrée des écoles de management, ce site vous permettra de vous évaluer et d’identifier, matière par matière, vos forces et faiblesses.

concours commerc8h

  1. Combien de concours passer ? Soyez stratège !

Cette question fréquemment posée par les candidats est primordiale pour bien réussir ses concours. Trois profils de candidats se distinguent face à cette problématique :

  • Profil n° 1 :les candidats qui passent tous les concours. Ce sont généralement des candidats qui ne savent pas vraiment dans quelle école aller, souvent stressés à l’idée de n’en avoir aucune. Hélas, c’est une erreur que de considérer que passer tous les concours maximisera votre réussite. Bien au contraire ! Si vous passez tous les concours, vous aurez beaucoup plus de révisions et risquerez de ne pas être pas à 100 % de vos capacités le jour J. Nous vous recommandons le profil n° 2.
  • Profil n° 2 :les candidats qui passent un nombre limité de concours. Ce profil de candidat est celui qui réussit le mieux. Pourquoi ? Tout d’abord, il a pris le soin d’évaluer son niveau (en fonction de ses résultats scolaires et du niveau des épreuves qu’il devra passer). Ensuite, il a généralement déjà choisi les écoles qui l’intéressaient et est par conséquent souvent très motivé à l’idée de réussir ses concours. Enfin, n’oubliez pas que passer des concours prend du temps et qu’il ne faudra pas négliger votre implication en DUT, BTS ou à l’université.
  • Profil n° 3 :les candidats qui passent un seul concours. Grave erreur ! Passer un seul et unique concours est très risqué dans la mesure où vous n’avez aucun plan B, ni C. De plus, il n’y a généralement aucune raison valable à ne passer qu’un seul concours… À part, bien sûr, si les écoles de management représentent votre plan B !
  1. Un stage de préparation pour les concours est-il obligatoire ?

Suivre un stage de préparation aux concours présente des avantages certains, bien que cette formule ne soit pas obligatoire pour réussir. En effet, un concours d’entrée en école de commerce et de management n’est pas un examen. Il ne s’agit pas d’avoir la moyenne pour être admis. L’admission se fait en fonction du classement du candidat. La concurrence est donc vive et seuls les meilleurs d’entre vous seront admis.
C’est la raison pour laquelle je vous recommande de suivre un stage de préparation aux concours des écoles de commerce. Vous maximiserez vos chances d’admission, découvrirez de nombreuses astuces et méthodes de résolution qui vous aideront à faire la différence.
De plus, vous aurez l’opportunité de plancher sur des concours blancs (tests de logique, anglais et synthèse) en conditions réelles de concours.

Enfin, n’oubliez jamais qu’une préparation aux concours est un investissement. Ce n’est en aucun cas un coût. Un stage de préparation aux concours vous permettra d’avoir de meilleurs résultats et, par la même occasion, d’être admis dans une meilleure école et donc de bénéficier d’un salaire de sortie d’école plus élevé.
Votre stage de préparation sera ainsi très rapidement rentabilisé. Encore une fois, un stage de préparation n’est pas obligatoire (surtout si vous êtes très autonome et que vous savez vous entourer des bonnes personnes pour réviser) et des candidats réussissent très bien leurs concours sans stage. Mais sachez qu’il s’agit d’un concours, justement, et que vous devrez vous distinguer des autres candidats. Alors autant mettre toutes les chances de son côté.

  1. Que faire la semaine avant le jour J ?

concours commerc10b

La semaine précédant le top départ de vos concours n’est pas une semaine comme les autres. Une programmation spécifique doit être établie afin que vous ayez encore du « punch » pour le jour J. Attention au « burn out » : réviser intensément jusqu’à la dernière heure est souvent contre-productif. Voici un exemple de programmation que nous vous conseillons pour la dernière semaine :

De J-7 à J-2 : 
Effectuez un seul test blanc par matière et corrigez-le à chaque fois en détail. Ne modifiez qu’à la marge vos méthodes de résolution. Ce n’est pas à quelques jours d’un concours que l’on change ses habitudes. Si jamais un type d’exercice est mal assimilé, profitez-en pour le retravailler.

J-1 : 
Le matin, révisez stratégiquement pour vous rassurer en relisant vos fiches. Commencez à imaginer votre lendemain en regardant sur Internet le chemin pour se rendre au centre d’examen, les photos des locaux, et préparez vos affaires. L’objectif étant de supprimer toute source de stress inutile. Enfin, l’après-midi, n’hésitez pas à changer d’air ! Sortez avec des amis, allez au cinéma mais n’ouvrez aucun livre ! Surtout, n’oubliez pas d’adapter votre heure de coucher à vos heures de concours le lendemain.

Le jour J : 
Après tant de semaines et mois de préparation, vous voilà enfin arrivé au jour de vos concours ! Prenez donc un petit-déjeuner équilibré, cherchez à vous rassurer en vous disant que les autres candidats lisant encore leurs fiches ne sont pas prêts et, surtout, désacralisez les concours. Ce n’est qu’une étape parmi tant d’autres dans votre vie. Vous en avez déjà passé et il y en aura encore !

 

 

Source : www.studyrama.com

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• SOS chaussures qui puent !

• Cancer de la peau : attention à l’alcool

• Beauté : Comment les faux-cils nuisent à la santé de nos yeux

• HALITOSE – COMBATTRE LA MAUVAISE HALEINE CAUSES ET SOLUTIONS

• 14 aliments à ne jamais mettre au réfrigérateur

• 10 bienfaits du vinaigre de cidre

• COMMENT CONSERVER VOS JOINTS DE FAÏENCE PARFAITEMENT BLANC COMME AU PREMIER JOUR

• Comment protéger ses données personnelles ? Internet sans craintes

• les dangers du courant electrique

• La constipation,et si on en parlais ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *