elephant

Football / Eliminatoires Mondial 2018 : Maroc-Côte d’Ivoire (2è j.)

128 vues | Laissez un commentaire

Un match de défi

Les Eléphants de Côte d’Ivoire seront ce soir au grand stade de Marrakech pour affronter en éliminatoires du Mondial 2018, les Lions de l’Atlas du Maroc. Un match important pour Michel Dussuyer et ses poulains qui, en cas de victoire consolideraient leur place de leader de la poule C.

Maroc-Côte d’Ivoire. C’est cet après-midi (samedi 12 novembre) à
20 heures GMT au grand stade de Marrakech. Ce match qui compte pour la deuxième journée des éliminatoires du Mondial, Russie 2018, suscite des passions dans les deux camps. Pour l’international marocain, Younès Belhanda des Lions de l’Atlas la présence de Medhi Benatia et Sofiane Boufal pourrait faire la différence sur le front de l’attaque de la sélection du Maroc.

Mieux, Belhanda soutient mordicus que le Maroc est à mesure de lutter à armes légales avec le champion d’Afrique, la Côte d’Ivoire. Ces dires sont soutenus par Benatia, un autre joueur des Lions du Maroc qui dit que les Lions de l’Atlas ont les capacités de mettre les Eléphants de Côte d’Ivoire en difficulté.

Fayçal Fajr affiche clairement les intentions du technicien français du Maroc et de ses joueurs en affirmant que battre la Côte d’Ivoire ne serait qu’un petit pas vers la qualification. « Je pense qu’il faut jouer ce match comme les autres. Jouer comme on a pu le faire depuis l’arrivée d’Hervé Renard et de son staff. Il faut aborder ce match comme tous les autres avec à l’esprit une qualification pour la coupe du Monde. Après ce match il en restera encore d’autres. Ce qui est sûr c’est qu’on fera tout pour gagner celui-ci, inch’Allah. On aura fait alors un petit pas pour la qualification, mais seulement un petit, car rien ne sera encore acquis. On est dans un groupe de qualité avec de bonnes équipes, il va falloir les respecter. En attendant on a un match important le 12 novembre, on a hâte de jouer devant notre public. On va tout faire pour se qualifier à cette coupe du Monde et réussir une grosse coupe d’Afrique. Il faut essayer de refaire au moins le coup de 2004 », a confié l’international marocain.

Les Eléphants qui auront la pression des milliers de supporters marocains, qui seront tous vêtus de rouge, ne devront pas laisser un seul espace de jeu à leurs adversaires.

Ce qui fait dire au technicien français de Côte d’Ivoire qu’il faudra empêcher l’adversaire de jouer. Et ça, les Ivoiriens ont les moyens humains, techniques et physiques pour faire échec au plan de Hervé Renard contre la Côte d’Ivoire. Au-delà, de la nécessité pour les deux pays d’engranger des points pour se rapprocher le plus de la qualification pour Russie 2018, Cette confrontation opposera d’une part deux entraineurs français, Hervé Renard et Michel Dussuyer.

Ce sera également les retrouvailles entre Hervé Renard, ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire et ses anciens poulains. Ce match sera l’occasion pour les joueurs ivoiriens (Aurier, Kanon Wilfried, Serey Dié, Kalou, Bony…) de justifier leur titre de champion d’Afrique et de meilleure nation du continent selon le dernier classement FIFA. Dans notre parution d’hier, Hervé Renard avait dévoilé son plan pour battre la Côte d’Ivoire. Dussuyer qui affirme connaitre l’équipe des Lions de l’Atlas doit présenter une sélection ivoirienne solidaire, déterminée, solide en arrière et efficace devant les buts adverses.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Ouverture à Abidjan de la 10è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo

• Côte d’Ivoire/ La place du FEMUA rebaptisée place « Papa Wemba »

• Taekwondo: le nouveau comité directeur de la Fédération Ivoirienne investi

• L’Asec certifié sur Twitter

• Cissé Cheick rapporte une nouvelle médaille d’or à la Côte d’Ivoire

• Omnisports: Amichia met les directeurs régionaux en mission

• Musique / Deuil : Abidjan pleure la disparition de Désiré Aloka, propriétaire du Parker Place.

• CAF: Le malgache Ahmad Ahmad élu président

• FOOTBALL : ACCORD ENTRE LA FIF ET HERVÉ RENARD

• Femua 10: Viva la Musica, le groupe de Papa Wemba à l’honneur




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *