serge-aurer

Football: Serge Aurier, deux mois de prison ferme

235 vues | Laissez un commentaire

L’Ivoirien Serge Aurier a été condamné ce lundi 26 septembre à deux mois de prison ferme pour des violences lors d’une altercation le 30 mai avec des policiers à la sortie d’une boîte de nuit.

L’international ivoirien Serge Aurier, a comparu le lundi 26 septembre 2016 devant le tribunal correctionnel de Paris en France dans l’affaire concernant une altercation entre lui et des policiers à la sortie d’une boîte de nuit parisienne le 30 mai 2016. Le Latéral droit du club parisien, PSG a été condamné à deux mois de prison ferme pour violences sur personne dépositaire de l’ordre public.
Serges Aurier devra payer une amende pour dommages et intérêts d’un montant de 393 000 FCFA (600 euros) pour les préjudices corporel et moral et 982 500 FCFA (1500 euros) pour les frais de justice.
En dépit de cette condamnation ferme de deux mois, l’international ivoirien n’ira pas en prison. Car bien que présent à l’audience, sa condamnation n’était pas assortie d’un mandat de dépôt. Serge Aurier pourra donc être aligné dans le groupe du Paris Saint- Germain, demain mercredi 28 septembre 2016 dans le cadre de la Champions’ League, où il affronte le club bulgare de Ludogorets Razgrad. Du moins si l’entraîneur Emery décide de l’aligner sur le flanc droit de la défense. Néanmoins, Serge Aurier a décidé de faire appel de la décision.
Dans la foulée de l’annonce de la condamnation du joueur, le Paris Saint- Germain a produit un communiqué afin de prendre acte de cette décision de justice. « Le lundi 26 septembre, Serge Aurier s’est présenté personnellement devant le tribunal correctionnel de Paris pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Le Club prend note de sa condamnation. Un appel a toutefois été formé à la sortie de l’audience par l’avocate du joueur. Ainsi, et selon les règles de procédure pénale, Serge Aurier bénéficie à nouveau de la présomption d’innocence dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel. Dans l’attente de cette décision, le joueur est autorisé à poursuivre son métier, en France comme à l’étranger. Aucun commentaire supplémentaire ne sera apporté par le Club d’ici au jugement en appel », a déclaré le club.
Serge Aurier a aussi réagi remerciant les dirigeants du PSG. Tout en faisant la promesse de travailler plus pour le bonheur des supporters. L’international ivoirien veut se concentrer sur le sport et ne pas s’éterniser sur cette affaire. « J’ai fait appel de cette première décision. J’ai confiance en la justice et j’attends l’appel pour m’exprimer à nouveau sur le sujet. S’il y a une chose que je souhaite exprimer aujourd’hui, c’est ma reconnaissance pour mon club, ses dirigeants et nos supporters. (…) J’ai la chance d’avoir fait de ma passion mon métier. Je vais continuer à travailler dur à l’entraînement et sur le terrain, pour que ces mêmes titres parlent des trophées dont on rêve et qu’on veut gagner avec l’équipe, pour notre club, nos supporters et nos familles », a-t-il réagi personnellement sur son compte twitter.

Source : aip

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Littérature – En marge du Prix Ivoire 2017, Akwaba culture lance le Prix littéraire Horizon.

• Afrik Fashion show 12: le gouvernement encourage les créateurs de mode

• 1ère édition de Sud-Comoé Festival Agnintié – Les ministres du Tourisme et de la Culture veulent pérenniser l’événement.

• Côte d’Ivoire: DJ Arafat meilleur artiste de coupé décalé

• Eléphants / Retour de Kodjia et Zaha: Un casse-tête pour Marc Wilmots

• Communiqué de presse / concert de Samy Thiébault – jeudi 14 septembre à 20h – IFCI

• Rentrée scolaire 2018 / Les résultats des réclamations pour les élèves de 2nde et 6e sont disponibles

• Chronique littéraire / « A MOI LES TISONS SURVIVANTS » du Pr Séry Bailly : Oublier est le pire des suicides !

• Jeu d’Echecs /Tournoi Yop La Belle: La FIDEC encourage le dynamisme des clubs

• Jeu d’Echecs /Tournoi Yop La Belle: La FIDEC encourage le dynamisme des clubs




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *