toure

Formation professionnelle en Côte d’Ivoire: une mission du Fond Saoudien chez le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE

166 vues | Laissez un commentaire

En mission en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’évaluation de l’ensemble de ses projets, une délégation du Fonds Saoudien de Développement (FSD) a été reçue en audience, ce mercredi 10 mai 2017, par le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. Les échanges entre la délégation conduite par Monsieur Ibrahim ALTURKI et le Secrétaire d’Etat ont porté sur l’identification des facteurs de blocage et entrevoir également des solutions pour la mise en œuvre effective de ces projets qui concernent la réhabilitation des Collèges d’Enseignement Technique d’Issia et de Bouaflé, du Lycée Professionnel Hôtelier de Yamoussoukro et du Centre de Bureautique, de communication et de gestion de Bouaké (CBCG). « Nous apprécions l’hospitalité et l’attention portée à notre endroit depuis notre arrivée dans ce pays. Nous sommes une nouvelle équipe et nous allons tout mettre en œuvre pour faire bouger les choses », a indiqué le tout nouveau chef de mission, Ibrahim ALTURKI qui a également précisé que le retard de huit ans accusé dans l’exécution de ces projets est dû aux changements intervenus au niveau des instances de gestion du Fonds Saoudien. Le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE pour sa part, a réaffirmé la ferme volonté du Gouvernement d’inscrire l’efficacité et la célérité dans la conduite des différents projets. « J’aimerais rassurer nos partenaires que nous sommes dans la même dynamique d’accélérer les choses. Depuis la formation du Gouvernement en janvier passé, le Président de la République et le Premier ministre nous ont instruits de mettre l’efficacité au cœur de nos actions et d’accélérer l’aboutissement des projets existants. C’est dans cette dynamique que nous travaillons à identifier les facteurs de blocage dans la conduite des projets et à les lever. A cet effet, nous souhaitons que les travaux de réhabilitation des établissements prennent fin au plus tard en novembre 2017 et avons instruit nos collaborateurs dans ce sens. En plus des réhabilitations, nous souhaitons que le Fonds Saoudien nous accompagne dans l’équipement de ces centres », a indiqué le Secrétaire d’Etat. Cette nouvelle requête a retenu l’attention de Monsieur Ibrahim ALTURKI qui a donné des assurances sur la disponibilité du Fonds à accéder à la demande du Secrétaire d’Etat, juste après la fin des travaux en novembre 2017.

SOURCE :Ministères

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Un comité de prévention des crises en milieu scolaire créé à Agnibilékrou

• Côte d’Ivoire: Frais «Officieux» aux inscriptions, un collectif des parents d’élèves à Kandia, «A quoi sert cet argent ? Où va-t-il ?»

• La « guerre » Erdogan-Fetulah Gûlen se déporte en Côte d’Ivoire: Une ex-école turque menacée de fermeture, les parents d’élèves sur le pied de guerre

• La Fondation SIFCA inaugure deux cantines scolaires à Péguékaha et Fodiolokaha (au nord du pays)

• BTS 2017 : Pourquoi les résultats ne sont pas tombés, lundi

• Côte d’Ivoire : Face à la crise des frais d’inscriptions, réaction attendue du ministère, la FESCI donne un ultimatum

• Côte d’Ivoire : les étudiants invités à renoncer aux revendications « violentes »

• Crise de l’école ivoirienne : Le président de l’Eglise protestante méthodiste appelle les étudiants à la retenue

• Affaire ‘’Frais annexes dans les établissements publics’’ : La Fesci envisage des actions judiciaires contre Kandia Camara

• Dîner d’hommage, Madame le Ministre a remercié SEM Georges SERRE pour ses nombreuses actions au profit du développement de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en Côte d’Ivoire.




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *