Fusillade-au-centre-culturel-islamique-de-Quebec-au-moins-quatre-morts

Fusillade au centre culturel islamique de Québec : Un jeune étudiant québécois impliqué

98 vues | Laissez un commentaire

Un jeune étudiant québécois a été inculpé lundi soir de meurtres avec préméditation, après avoir tué six fidèles la veille dans une mosquée de Québec.

L’ESSENTIEL

Au moins six personnes ont été tuées dimanche et huit autres blessées dans une fusillade dans une mosquée de la ville de Québec, au Canada, au moment des prières du soir. L’auteur présumé, un jeune étudiant québécois de 27 ans, a été inculpé lundi soir de meurtres avec préméditation.

Les infos à retenir : 

  • Au moins six personnes, toutes des Canadiens binationaux, ont été tuées et huit autres blessées.
  • Deux hommes cagoulés ont fait irruption pendant la prière, tirant sur les fidèles
  • Un jeune étudiant québécois a été inculpé de meurtres avec préméditation
  • Le Premier ministre canadien a évoqué un « attentat terroriste »

Une quarantaine de personnes rassemblées à l’intérieur. Le centre culturel musulman se trouve dans le « Petit Maghreb », un quartier populaire de Québec, très tranquille, où les personnes d’origine marocaine, tunisienne, algérienne viennent faire leurs courses. Selon le directeur de la mosquée, qui n’était pas présent lors de la fusillade, cité par Radio Canada, une petite centaine de fidèles étaient rassemblés. Au rez-de-chaussée, des hommes priaient. Des femmes et des enfants se trouvaient à l’étage.

Peu après 19h30 dimanche (1h30 lundi matin à Paris), deux hommes ont pénétré dans le centre culturel avant d’ouvrir le feu sur les fidèles au hasard. Un témoin a dit avoir vu jusqu’à trois agresseurs tirer sur une quarantaine de personnes rassemblées à l’intérieur du centre culturel islamique du quartier de Sainte-Foy. Mais selon la porte-parole de la police, « rien ne porte à croire » qu’un troisième suspect soit lié à cette attaque.

Au moins six morts. « On était regroupés assis avec d’autres frères de la mosquée. Deux personnes cagoulées sont entrées. Une personne a tiré. Et dès qu’elle a commencé, elle a crié Allahou akbar », a raconté l’un des rescapés à Radio Canada. « La balle est passé près de ma tête. Il y avait des enfants de trois ans. C’était choquant », a t-il ajouté. Au moins six personnes ont été tuées et huit blessées, selon un bilan communiqué lundi matin. Les victimes sont toutes des Canadiens binationaux, a précisé le vice-président du centre culturel : « Il y a deux Marocains, un ou deux Algériens, un Tunisien et peut-être deux (personnes originaires) de l’Afrique sub-saharienne. Ce sont tous des citoyens canadiens, ce sont tous des Québécois, des Canadiens », a-t-il insisté.

L’auteur présumé accusé de meurtres avec préméditation. Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade. Un témoin cité par Reuters rapporte avoir vu des forces de police lourdement armées entrer dans la mosquée. Un périmètre de sécurité a été établi autour du centre culturel islamique. Les habitants ont été évacués et les lignes de bus détournées. Deux hommes ont d’abord été arrêtés, avant que l’un d’entre eux ne soit relâché. Le suspect, un jeune étudiant québécois, a été inculpé lundi soir de meurtres avec préméditation, a annoncé la police canadienne. Il fait également face à cinq chefs d’inculpation pour tentative de meurtre correspondant aux cinq personnes hospitalisées dans un état grave. « Des perquisitions sont en cours et on espère obtenir la preuve » qui pourrait déboucher prochainement sur une inculpation pour « terrorisme » et atteinte à la sécurité nationale, selon la police. Le jeune étudiant, Alexandre B., 27 ans, a été déféré devant un juge lundi soir, vêtu d’une combinaison blanche et étroitement menotté.

Une violence condamnée. « Les Canadiens pleurent les victimes de l’attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles », a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter. Il a annulé toutes ses activités du lendemain. Le Premier ministre québécois Philippe Couillard a déclaré également sur son compte Twitter que « le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. » « Je condamne ce geste insensé », a aussi déclaré le maire de Québec Régis Labeaume.

Source:www.europe1.fr

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Le 5e festival des arts d’Adiaké prévu du 30 août au 3 septembre (Organisateurs)

• La Société ivoirienne de promotion des supermarchés lance une carte pour fidéliser ses clients

• Les assemblées annuelles de la BAD s’achèvent sur une note optimiste

• Un navire de 269 mètres accoste au Port Autonome d’Abidjan

• Autonomisation de la femme : Mariatou Koné ouvre la maison digitale de Bonoua

• Côte d’Ivoire / L’USAID offre du matériel à la radio Iffou

• Côte d’Ivoire / Début de l’opération de distribution de kits aux étudiants de l’université virtuelle

• Côte d’Ivoire/Nutrition : un bouillon culinaire réduit son taux de sel en Afrique centrale et de l’Ouest (Communiqué)

• Côte d’Ivoire/ La 2ème édition du Festival Abla Pokou de Sakassou débutera le 2 juin

• Côte d’Ivoire/ Le grand prix national Bernard Dadié de la littérature décerné à Josué Guébo




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *