alloco

Gastronomie africaine : la place centrale de l’alloco

| Laissez un commentaire

L’alloco est un mets traditionnel issu de la gastronomie de plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale. Fait à base de banane plantain mûre, frite à l’huile de palme, l’alloco ou encore aloko, est un apéritif très prisé des populations d’Afrique et consommé, en général, entre le déjeuner et le dîner. On parle alors pour certains pays du goûter de fin d’après-midi.

Dans presque toutes les régions ouest-africaines, vous trouverez ce plat populaire, parfois sous des appellations différentes. Dodo au Bénin et dans la partie anglophone du Cameroun, alloco en Côte d’Ivoire, amanda au Togo, kelewele au Ghana et makemba au Congo.

D’Abidjan à Dakar, en passant par Lomé, Yaoundé, Accra et bien d’autres capitales, les populations aiment manger l’alloco, non seulement pour le bon goût mais aussi pour son prix abordable.

Vendu à presque tous les coins de rue et aussi dans les grands restaurants, l’alloco est très souvent accompagné d’œufs bouillis, de pain (dans bien des cas), de viande ou de poisson frit. Selon les zones de consommation, il se mange soit entre amis, soit lors de cérémonies spéciales de réjouissances.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Création d’emploi jeunes: les opérateurs dénoncent les failles

• Côte d’Ivoire: Yopougon, une machine de production arrache le bras d’un travailleur

• La profession comptable connaît des ‘’avancées notables’’ en Côte d’Ivoire

• Un hélicoptère s’écrase à Abidjan faisant quatre blessés

• Gestion du foncier rural: La CNDHCI forme ses commissaires régionaux

• Secteur Privé- Renforcement des capacités de plus de 7000 entreprises africaines et francophones

• Côte d’Ivoire/ Education : les cours ont repris à Séguéla

• TIC/La Digitalisation à la loupe

• Sénégal-Côte d’Ivoire: Une plainte déposée contre Dj Arafat, l’artiste accusé d’avoir fait perdre 20 millions de Fcfa à ses promoteurs

• Affaire séisme à Divo: Le directeur du laboratoire de la station géophysique de Lamto explique




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *