alloco

Gastronomie africaine : la place centrale de l’alloco

235 vues | Laissez un commentaire

L’alloco est un mets traditionnel issu de la gastronomie de plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale. Fait à base de banane plantain mûre, frite à l’huile de palme, l’alloco ou encore aloko, est un apéritif très prisé des populations d’Afrique et consommé, en général, entre le déjeuner et le dîner. On parle alors pour certains pays du goûter de fin d’après-midi.

Dans presque toutes les régions ouest-africaines, vous trouverez ce plat populaire, parfois sous des appellations différentes. Dodo au Bénin et dans la partie anglophone du Cameroun, alloco en Côte d’Ivoire, amanda au Togo, kelewele au Ghana et makemba au Congo.

D’Abidjan à Dakar, en passant par Lomé, Yaoundé, Accra et bien d’autres capitales, les populations aiment manger l’alloco, non seulement pour le bon goût mais aussi pour son prix abordable.

Vendu à presque tous les coins de rue et aussi dans les grands restaurants, l’alloco est très souvent accompagné d’œufs bouillis, de pain (dans bien des cas), de viande ou de poisson frit. Selon les zones de consommation, il se mange soit entre amis, soit lors de cérémonies spéciales de réjouissances.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire / Formation professionnelle : 504 candidats aux épreuves écrites à San Pedro

• Côte d’Ivoire/ Plus de 56.000 candidats à l’assaut du BAC à Yopougon

• Côte d’Ivoire / Les épreuves orales du baccalauréat se déroulent sans encombre à Biankouma

• Côte d’Ivoire / 4 799 candidats de la Marahoué affrontent les épreuves orales du Baccalauréat

• L’élève le plus intelligent de l’Afrique à seulement 10 ans.

• Côte d’Ivoire-Inter/ Des sages-femmes réclament la reconnaissance de leur profession qui aide à sauver des vies

• Côte d’Ivoire/ La croissance économique au cœur de la deuxième édition du FICCA

• L’USAID promet des actions pour relancer l’aulacodiculture en Côte d’Ivoire après Ebola

• Côte d’Ivoire: Des bandits s’introduisent dans une église, ligotent les prêtres et emportent tout

• Mega Qadr 2017: Sous le signe de la lutte contre l’enrichissement illicite




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *