Inauguration de l’université internationale de Côte d’Ivoire : le discours du ministre Ahoua N’Doli Théophile

Inauguration de l’université internationale de Côte d’Ivoire : le discours du ministre Ahoua N’Doli Théophile

191 vues | Laissez un commentaire

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget ;

· Mesdames et Messieurs les Ministres ;

· Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

· Monsieur le Directeur Général de l’Enseignement Supérieur Privé du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

· Monsieur le Recteur de l’Université Internationale de Côte d’Ivoire ;

· Mesdames et Messieurs les Présidents des Universités ;

· Mesdames et Messieurs les Professeurs et Enseignants-Chercheurs ;

· Honorables Chefs traditionnels et Guides religieux ;

· Chers étudiants ;

· Honorables invités ;

· Mesdames et Messieurs,

J’éprouve une véritable joie à prendre la parole cet après-midi à l’occasion de la cérémonie d’ouverture d’une nouvelle Université en Côte d’Ivoire, dénommée « Université Internationale de Côte d’Ivoire » (UICI), fruit d’un partenariat dynamique et mutuellement solidaire entre l’Université Clermont Ferrand d’Auvergne et quelques ivoiriens qui ont accepté, dans un premier temps d’être les porteurs du projet.

Je voudrais, en cette heureuse circonstance, souhaiter la cordiale bienvenue à tous nos invités et saluer en particulier la présence parmi nous de Monsieur le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, SEM Daniel Kablan DUNCAN.

Monsieur le Premier Ministre,

En dépit de votre calendrier super chargé, vous avez su trouver le temps d’honorer de votre auguste présence cette cérémonie, témoignant ainsi de votre attachement à l’éducation et à la formation des filles et fils de notre pays.

C’est pourquoi, je tiens, du fond du cœur et au nom de l’ensemble des acteurs et partenaires de ce projet, à vous dire infiniment merci.

Je remercie également les membres du Gouvernement et l’ensemble de nos invités, dont la présence rehausse l’éclat de la présente cérémonie.

Je voudrais avec votre permission, Excellence Monsieur le Premier Ministre, rendre un hommage appuyé au Professeur Patrick GUILLAUMONT, Président de l’Université de Clairmont-Ferrand d’Auvergne pour son engagement actif et son implication personnelle dans la réalisation de cet important projet qu’est l’Université Internationale de Côte d’Ivoire.

Le Professeur GUILLAUMONT devait être avec nous cet-après midi ; mais des contraintes de dernières minutes l’ont amenées à reporter son voyage en Côte d’ivoire. En effet, il a avait été invité par la Banque Africaine de Développement (BAD), à prendre part à une activité ce jeudi 10 novembre 2016 et devait donc mettre à profit son séjour à Abidjan pour participer à la présente cérémonie. Mais la BAD a reporté, au dernier moment, ladite activité au mercredi prochain. Informé de ce report, il y a seulement 48 heures, il nous a paru difficile de reporter cette cérémonie. Le Professeur GUILLAUMONT aura donc une séance de travail avec les enseignants et le personnel administratif, ici même dans les locaux de l’UICI, lors de son passage à Abidjan, le mercredi 16 novembre prochain. Il est donc de tout cœur avec nous.

· Excellence,
· Mesdames et Messieurs,

La cérémonie qui nous réunit cet-après-midi est la matérialisation d’une ferme volonté, celle de participer aux efforts louables du Président de la République SEM Alassane OUATTARA et de son Gouvernement pour donner aux filles et fils de notre pays un accès à une formation de qualité, à même de leur permettre de contribuer activement à l’essor économique et social de la Côte d’Ivoire.

En effet, il y a deux ans, l’Université Clermont Ferrand d’Auvergne avait manifesté son intention de créer des antennes dans certaines capitales africaines, à l’instar des antennes de HEC à Dubaï et à Singapour.

Nous avons jugé opportun de saisir cette opportunité pour proposer que notre pays et en particulier Abidjan fasse partie de cette première vague de capitales africaines abritant des antennes de cette prestigieuse université.

Dans l’esprit du projet, cette université en Côte d’Ivoire sera, à terme, une antenne de l’Université d’Auvergne de Clermont-Ferrand. Mais nous n’en sommes pas encore là ; car le processus d’affiliation parait un peu long. En effet, tous les accords de principe sont verbalement obtenus ; mais il faut les concrétiser formellement.

Pour le moment donc, l’Université Internationale de Côte d’Ivoire est considérée comme une Université ivoirienne, portée par quelques ivoiriens de bonne volonté qui ont décidé d’aider à lancer cet important projet.

La filiation avec le CERDI et l’Université d’Auvergne sera automatiquement faite dès que les démarches administratives en France aboutiront.

Excellence Mesdames et Messieurs,

Il me plait également de dire un mot sur l’avenir à court terme de ce projet.

En effet, le bâtiment qui nous accueille cet-après midi est le site provisoire de l’Université Internationale de Côte d’Ivoire. A terme, et cela dans un délai de deux à trois ans, un nouveau campus universitaire sera construit sur un terrain de trois (3) hectares déjà acquis sur la route de Grand-Bassam, à côté du village de Modeste. L’arrêté de Concession Définitive (ACD) a été déjà délivré par le ministère en charge de la Construction.

Le financement pour la construction de la nouvelle Université est pratiquement acquis, grâce à un fonds d’Investissement conduit par E-Partenaires pour un montant de cinq (5) millions d’euros, soit 3,2 milliards de francs CFA.

La structuration financière mise en place dans le cadre de ce projet n’est pas celui du crédit classique mais un capital–risque. Le financement de la construction de l’Université sera donc réalisé à hauteur de 90 à 95% par le Fonds en prise de participation au capital et pendant 6 à 8 ans, c’est I-Partenaires, qui assurera la gestion financière de l’Université.

Le CERDI assurera, quant à lui, la gestion de l’université au plan académique.

Les locaux actuels de l’UICI sont présentement fonctionnels, prêts à accueillir ses premiers étudiants dans les filières d’une part, des sciences économiques et de gestion, et d’autre part, des sciences informatiques et des TIC.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Je voudrais pour terminer, vous remercier encore une fois d’avoir accepté de venir personnellement procéder à l’ouverture de cette nouvelle université.

Je voudrais vous assurer de la totale disponibilité et de l’engagement du corps professoral et administratif à faire de cette université, une université de l’excellence et du mérite, à travers un programme académique rigoureux et performant, et un respect scrupuleux des normes éthiques, qui font la crédibilité des grandes universités, à travers le monde.

Je vous remercie.

Source:Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Taekwondo/ Grand Prix de Rabat 2017 : Cissé Cheick et Gbagbi Ruth offrent l’Or et le bronze aux éléphants taekwondo ins

• Côte d’Ivoire: Lutte contre le VIH SIDA, un docteur déplore le manque de ressources pour éradiquer définitivement la pandémie

• Excellence à l’école- Récompense des 14 meilleurs élèves, Dominique Kakou : « Nous intégrerons les meilleurs en étant sur le chemin de l’excellence »

• Rentrée scolaire 2017-2018 / Un enfant en kaki agresse à Williamsville, élève ou microbe?

• Côte d’Ivoire: Agence Emplois Jeunes, une trentaine des fonctionnaires auraient reçu des cessations de service après leur grève

• Côte d’Ivoire/ Le combat des autorités éducatives du Bounkani pour réduire l’analphabétisme dans la localité

• Côte d’Ivoire/ Le combat des autorités éducatives du Bounkani pour réduire l’analphabétisme dans la localité

• Côte d’Ivoire: Espionnage Facebook messenger et Whatsapp impossible malgré les rumeurs

• Crise des frais d’inscription – D’anciens syndicalistes estudiantins condamnent la FESCI

• Une caravane de sensibilisation à l’autonomisation de la femme annoncée Odienné




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *