maniaque

Je suis maniaque, comment m’en sortir ?

39 vues | Laissez un commentaire

lasser, ranger, laver et dépoussiérer sont vos mots préférés ? Oui, vous êtes maniaque. Être organisé et ordonné est une qualité mais vouloir tout gérer et passer sa vie à ranger est un handicap au quotidien. On vous l’a dit trop souvent, vous le savez mais vous en avez assez ? C’est un pas vers la guérison mais Fourchette & Bikini vous donne des solutions adaptées pour contrôler votre pulsion du rangement qui vous rattrape constamment.

La différence entre une maniaquerie et un simple amour du rangement est souvent difficile à cerner. Combien de gens pensent qu’ils sont maniaques car ils aiment la propreté et sont ordonnés… Pourtant, la nuance est bien plus profonde car être maniaque relève d’une véritable phobie du désordre. Pour faire simple, si le ménage occupe tout votre espace et votre temps, vous obsède ou si vos proches sont affectés par vos incessants rangements, vous êtes maniaque. A l’inverse, si vous aimez la propreté et le rangement, mais que vous n’y pensez pas tout le temps, laissez vivre vos proches (même s’ils rentrent à la maison avec des chaussures sales par temps de pluie ou qu’ils n’utilisent pas les sous-verres que vous avez mis à disposition à l’apéritif), vous êtes simplement ordonné.

Les causes de la maniaquerie

Les maniaques ne peuvent pas contrôler leur pulsion de rangement car elle dénote bien souvent une angoisse profonde. Ranger ou nettoyer leur permet d’oublier le quotidien et de s’évader. Ils considèrent ces tâches ménagères comme un hobby permettant de se détendre au fil des jours. Une autre cause peut également être responsable de maniaquerie : avoir du pouvoir, contrôler sa vie ou se sentir vivant, en contrôlant son environnement tout en rangeant et nettoyant. Pour savoir si ces causes sont graves, interrogez-vous sur leurs fréquences. Si vous éprouvez le besoin de ranger après une dispute ou un brusque changement dans votre vie, c’est tout à fait normal et vous n’avez pas de quoi vous alarmer (on l’a tous fait !). A l’inverse, si cet état est régulier et sans causes apparentes, envisagez de vous faire soigner ; car oui, il est possible de guérir de la maniaquerie !

Se soigner

Savoir que vous êtes maniaque, c’est bien, mais, à défaut d’avoir essayé, vous n’arrivez jamais à arrêter de tout contrôler ? Pourtant, certains gestes peuvent vous aider à sortir du cercle vicieux de la maniaquerie et modifier progressivement votre comportement, s’ils sont pratiqués en douceur quotidiennement.
Le lâcher-prise est une étape primordiale ! Apprenez à relativiser vos manies en établissant une liste de toutes les choses que vous aimeriez faire. C’est fait ? Rayez toutes les activités ayant un rapport avec le ménage. Une fois « nettoyée », cette liste vous permettra de choisir l’activité à entreprendre si vous ressentez l’envie de tout ranger. Oui, c’est difficile au début, mais ces activités sont importantes car, d’un, elles privilégieront votre bien-être, en réduisant de moitié votre stress et votre anxiété, de deux, elles vous permettront d’avoir l’esprit moins encombré et être plus enclin à profiter des plaisirs simples de la vie. N’est-ce pas plus agréable d’avoir le nez dehors plutôt que dans la poussière de son intérieur ?
Si vous arrivez à prendre conscience que votre côté maniaque pèse sur votre équilibre nerveux, et vous empêche de profiter pleinement de la vie, vous pourrez ensuite déléguer certaines tâches aux autres membres de votre famille. Même si vous avez peur « que ce soit moins bien fait », entreprendre un tel partage vous permettra d’avoir plus de temps pour vous détendre et limitera vos manies. En plus, il rétablira l’harmonie au sein de votre famille, qui n’avait, jusqu’alors, aucun espace ou tâche à faire pour s’exprimer.
Si vous continuez les efforts, vous constaterez au fil des mois que le ménage ne fait pas tout, et qu’il existe bien des choses pour gérer le stress du quotidien, relativiser d’une situation angoissante, ou simplement se détendre. Mais, ces conseils ne vous guériront pas de vos états d’âme ou de vos petits tracas. Ils permettent seulement de les exprimer autrement que par le ménage ou le rangement. Envisagez d’aller consulter un psychologue ou de faire une thérapie :  vous apprendrez à suivre un mode de vie beaucoup plus sain et propre pour votre esprit !

SOURCE : fourchette-et-bikini.fr

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Des solutions naturelles contre la dysménorrhée

• Santé-Pied d’athlète et saisons pluvieuses

• Se désintoxiquer de Facebook

• 5 astuces pour nettoyer les vitres

• Comment détoxifier l’organisme naturellement ?

• COMMENT NETTOYER UNE TACHE DE GRAISSE SUR UN VÊTEMENT ?

• À quoi peut servir le noyau de l’avocat ?

• Causes de l’hypertension artérielle

• La démission: Comment la donner proprement ?

• Mal de dos au travail : quelles solutions ?




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *